Puigdemont et Carme Forcadell ont saisi la CEDH

CatalogneLes deux dirigeants indépendantistes ont déposé une plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme. Des citoyens ont fait de même.

L'une de ces requêtes a été reçue le 18 octobre.

L'une de ces requêtes a été reçue le 18 octobre. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La présidente du parlement catalan, Carme Forcadell, et le président destitué de Catalogne Carles Puigdemont ont déposé une requête contre Madrid auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme, a-t-on appris vendredi auprès de la juridiction européenne. Quatre requêtes ont été déposées contre Madrid.

«La Cour confirme que quatre requêtes catalanes ont été déposées», a déclaré un porte-parole de la CEDH, confirmant des informations de l'agence de presse espagnole EFE. La CEDH a confirmé que l'une de ces requêtes, reçue le 18 octobre, émanait de la présidente du parlement catalan. L'un des signataires de cette requête est Carles Puigdemont.

Dans cette affaire, «Forcadell i Lluiss et autres contre Espagne», «Carme Forcadell et 76 autres requérants, en l'occurrence des députés du parlement de Catalogne, se plaignent de l'interdiction qui leur avait été faite d'une date de réunion en plénière par la cour constitutionnelle espagnole qui portait sur la déclaration d'indépendance», a indiqué le porte-parole de la CEDH.

Plaintes de citoyens

La CEDH a également reçu une requête d'un citoyen espagnol qui, pour les mêmes faits, se plaint que ses représentants catalans n'aient pas pu se réunir. Deux autres requêtes émanent de citoyens espagnols qui «se plaignent qu'en Catalogne, la constitution d'un comité électoral, conçu et préparé en vue du référendum catalan, a été accrochée par le Conseil constitutionnel espagnol et que les membres de ce comité ont été condamnés à des amendes jours de 6'000 euros», a expliqué la Cour.

Ces deux requêtes ont été reçues par la Cour le 22 septembre. «Ces quatre affaires catalanes sont toutes au stade préliminaire», a ajouté la Cour. Conformément à la procédure, ces requêtes et l'exposé des faits concernés «ne sont pas communiqués» publiquement pour le moment. Les quatre affaires doivent, dans un premier temps, être communiquées à Madrid et la CEDH dira ensuite si ces requêtes sont ou non recevables. (ats/nxp)

Créé: 10.11.2017, 14h15

Articles en relation

La présidente du parlement est libre

Catalogne L'indépendantiste catalane Carme Forcadell a quitté la prison dans laquelle elle a passé une nuit. Elle a réglé sa caution de 150'000 euros. Plus...

La présidente du parlement en détention provisoire

Catalogne Le Tribunal suprême d'Espagne a ordonné la remise en liberté de Carme Forcadell contre une caution de 150.000 euros. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.