Passer au contenu principal

Avis de tempête sur l’Agence pour les réfugiés palestiniens

Un rapport interne qui a fuité reproche à l’UNRWA et à son chef, le Suisse Pierre Krähenbühl, une série d’abus éthiques graves.

Le patron de l’agence onusienne d’aide aux Palestiniens est épinglé, avec d’autres collègues, par le rapport interne.
Le patron de l’agence onusienne d’aide aux Palestiniens est épinglé, avec d’autres collègues, par le rapport interne.
EPA/ANDRE PAIN

Promotions «par amour», népotisme, discriminations, intimidations, représailles, autres abus d’autorité à des fins personnelles ou pour réprimer des divergences d’opinions légitimes… Un rapport interne accablant frappe de plein fouet l’équipe dirigeante de Pierre Krähenbühl, le patron genevois de l’UNRWA, agence des Nations Unies portant assistance aux 5,4 millions de réfugiés palestiniens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.