Un célèbre avocat kurde abattu en Turquie

Tahir Elçi a été mortellement touché à la tête alors qu'il faisait une déclaration devant la presse.

Tahir Elçi était le bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir et un défenseur de la cause kurde.

Tahir Elçi était le bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir et un défenseur de la cause kurde. Image: Twitter @tahirelci

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bâtonnier de l'ordre des avocats de Diyarbakir, Tahir Elçi, a été tué par balles samedi par des hommes armés non identifiés dans la grande ville à majorité kurde du sud-est de la Turquie, a-t-on appris de sources hospitalières et auprès de témoins. Tahir Elçi a été mortellement touché à la tête alors qu'il faisait une déclaration devant la presse, ont ajouté les mêmes sources.

Selon des témoins, des hommes armés ont ouvert le feu sur le bâtonnier et un groupe d'avocats, provoquant l'intervention immédiate des forces de l'ordre. Des journalistes et au moins trois policiers ont été blessés lors de cet échange de coups de feu, ont-ils ajouté.

Une opération était en cours pour tenter de retrouver les auteurs de la fusillade.

Poursuivi par l'Etat

Avocat connu et engagé de la cause kurde, Tahir Elçi faisait l'objet de poursuites pour avoir affirmé à la télévision mi-octobre que le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène la rébellion kurde depuis 1984 en Turquie, «n'est pas une organisation terroriste».

Il avait été interpellé le 20 octobre dans son bureau de Diyarbakir puis inculpé d'«apologie du terrorisme par voie de presse» par un tribunal d'Istanbul, avait d'être remis en liberté sous contrôle judiciaire.

Selon les réquisitions du parquet, il risquait une peine d'un an et demi à sept ans et demi d'emprisonnement.

Reprise des combats

La mort de l'avocat intervient alors que les combats ont repris depuis l'été entre les forces de sécurité turques et les rebelles du PKK, après plus de deux ans de cessez-le-feu.

Ces affrontements ont contraint les autorités à imposer des couvre-feu dans de nombreuses villes du sud-est du pays, où la police et l'armée livrent de violents combats contre de jeunes combattants armés proches du PKK qui se barricadent dans certains quartiers. (afp/nxp)

Créé: 28.11.2015, 12h35

Articles en relation

La Turquie suspend ses frappes contre l'EI en Syrie

Stratégie La décision a été prise en coordination avec la Russie selon un quotidien turc. Un avion russe avait été abattu en début de semaine. Plus...

Erdogan défend son engagement «incontesté» contre l'EI

Tensions russo-turques «La Turquie est quasiment le seul pays qui lutte sincèrement contre Daech», a affirmé le président turc qui met au défi la Russie de prouver que son pays achète du pétrole à l'EI. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...