L'Arabie saoudite ouvre son premier cinéma

ChangementUn cinéma va ouvrir à Riyad pour la première fois depuis 40 ans. «Black Panther» devrait être le premier film projeté.

Le gouvernement a annoncé l'an dernier la levée de l'interdiction des cinémas, en vigueur depuis les années 1970, dans le cadre des récentes réformes économiques et sociales menées par le prince héritier Mohamed ben Salman (ici). (Image - 4 avril 2018)

Le gouvernement a annoncé l'an dernier la levée de l'interdiction des cinémas, en vigueur depuis les années 1970, dans le cadre des récentes réformes économiques et sociales menées par le prince héritier Mohamed ben Salman (ici). (Image - 4 avril 2018) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un cinéma ouvrira le 18 avril à Riyad, la capitale saoudienne, pour la première fois depuis près de 40 ans, ont annoncé mercredi les autorités saoudiennes. L'Arabie saoudite a signé un accord avec le groupe américain AMC.

L'accord prévoit également l'installation de 30 à 40 salles de cinéma dans une quinzaine de villes durant les cinq prochaines années. Les hommes et les femmes ne seront pas séparés, à la différence de ce qui se passe dans la plupart des lieux publics du royaume sunnite ultraconservateur.

Le premier film projeté sera le long-métrage de super-héros de Marvel «Black Panther», apprend-on de source proche du dossier.

Salles fermées dans les années 1970

Le pays disposait de quelques salles de cinéma dans les années 1970, mais les chefs religieux ont obtenu leur fermeture, reflétant la montée de l'influence islamiste dans les pays arabes à l'époque.

Le gouvernement avait annoncé l'an dernier qu'il lèverait cette interdiction dans le cadre des réformes économiques et sociales menées par le prince héritier Mohamed ben Salman (MBS).

Ce dernier est actuellement aux États-Unis à la recherche d'investisseurs. L'Arabie saoudite cherche à diversifier son économie pour en réduire la dépendance au pétrole. (ats/nxp)

Créé: 05.04.2018, 02h37

Articles en relation

En Arabie, il est «interdit de danser» au concert

Musique Une pop star va donner un concert le 30 mars prochain en Arabie Saoudite, signe d'ouverture du régime. Les spectateurs n'auront pas le droit de «se trémousser». Plus...

Les femmes autorisées à créer leur entreprise

Arabie saoudite Après avoir été autorisées à être au volant d'une voiture, les saoudiennes peuvent désormais créer leurs propres entreprises, sans l'aval d'un tuteur masculin. Plus...

Un dignitaire religieux tolère la Saint-Valentin

Arabie saoudite Un dignitaire religieux saoudien a dit ne pas voir de mal dans la fête des amoureux, longtemps interdite dans son pays. Plus...

Premier tournoi d'échecs saoudien malgré la fatwa

Arabie saoudite Le royaume organise pour la première fois une compétition d'échecs, signe d'une ouverture toute relative puisque sept Israéliens en ont été privés. Plus...

Le rappeur Nelly à Jeddah pour un concert inédit

Arabie saoudite Le chanteur américain a donné un concert en Arabie saoudite qui n'était réservé qu'aux hommes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...