Proche-Orient: départ d'une conseillère de Trump

Etats-UnisDina Powell faisait partie de l'équipe de Trump chargée de tenter de redonner vie aux discussions de paix israélo-palestiniennes.

Dina Powell parle couramment arabe.

Dina Powell parle couramment arabe. Image: DR/twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Née en Egypte dans une famille copte, Dina Powell, qui parle couramment arabe, faisait partie de l'équipe de Jared Kushner.

Le gendre de Donald Trump est chargé de tenter de redonner vie aux discussions de paix israélo-palestiniennes, au point mort depuis 2014.

Cette annonce, qui intervient deux jours après la reconnaissance officielle par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël, n'est pas liée à cette dernière, a assuré la Maison Blanche.

Dina Powell «avait toujours prévu d'être en poste un an avant de rentrer chez elle à New York où elle continuera à travailler sur le Proche-Orient», a souligné Sarah Sanders, porte-parole de M. Trump. Elle a précisé que son départ aurait lieu début 2018.

Jared Kushner a de son côté assuré que Mme Powell continuerait à jouer «un rôle central» dans «les efforts de paix», sans donner plus de précisions à ce stade. Si les Etats-Unis affirment rester «engagés dans le processus de paix», la décision unilatérale de Donald Trump sur Jérusalem a provoqué la fureur du monde arabe et suscité une réprobation générale des partenaires de Washington.

(ats/nxp)

Créé: 08.12.2017, 21h52

Galerie photo

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences La décision du président américain de reconnaître Jérusalem le 7 décembre 2017 comme la capitale d'Israël provoque une vague de violences entre Palestiniens et Israéliens.

Galerie photo

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine

Proche Orient: un siècle de conflit entre Israël et Palestine Le conflit israélo-palestinien a pris naissance à la fin du XIXe siècle. De la déclaration Balfour promettant la création d'un Foyer national juif à la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d'Israël.

Articles en relation

Deux morts dans des heurts à Gaza

Proche-Orient Un deuxième Palestinien est mort vendredi dans la bande de Gaza dans des heurts avec les forces israéliennes lors d'une journée de «rage». Plus...

L'ambassade des USA pas avant 2 ans à Jérusalem

Proche-Orient Le secrétaire d'Etat américain a déclaré que le déménagement de l'ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem prendrait du temps. Plus...

Angoisse après un appel à une «nouvelle intifada»

Proche-Orient L'inquiétude domine dans les Territoires palestiniens vendredi, après l'appel du Hamas à une «nouvelle intifada». Plus...

Emmanuel Macron en visite au Qatar

France Le président français se rend jeudi au Qatar, au programme: gros contrats, lutte antiterroriste et crise au Moyen-Orient. Plus...

Trump ouvre «les portes de l'enfer», dit le Hamas

Proche-Orient Les réactions n'ont pas tardé à tomber, mercredi soir, après la décision du président américain de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël. Plus...

Galerie photo

La carte du conflit israélo-palestinien

La carte du conflit israélo-palestinien Découvrez sur le plan les moments clés de l'opération "Pilier de défense".

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...