Passer au contenu principal

Procès Moubarak: la justice annule l'abandon des accusations

L'ancien président égyptien devra répondre des accusations de complicité dans le meurtre de 846 manifestants .

Le jugement de novembre est annulé.
Le jugement de novembre est annulé.
Archives, Keystone

La Cour de cassation du Caire a annulé ce jeudi 4 juin l'abandon des accusations de complicité dans le meurtre de 846 manifestants qu'un tribunal avait ordonné en faveur de l'ancien président Hosni Moubarak. Un nouveau verdict est attendu le 5 novembre.

En juin 2012, l'ex-raïs avait été condamné en première instance à la prison à vie pour complicité dans le meurtre de ces manifestants durant la révolte populaire de 2011 qui l'avait chassé du pouvoir.

Le 29 novembre 2014, un autre tribunal qui le rejugeait avait ordonné l'abandon de ces accusations, blanchissant ainsi M. Moubarak. Le Parquet avait introduit un recours en cassation et la Cour a accepté mercredi ce recours, annulant le jugement de novembre.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.