Des prix Nobel appellent à l'aide pour le climat

EnvironnementSamedi, le Suisse Didier Queloz a expliqué sa vision de la lutte contre le réchauffement climatique avec deux autres prix Nobel.

Le Nobel de physique à Mayor et Queloz.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois lauréats des prix Nobel 2019 ont réclamé samedi des mesures urgentes contre le changement climatique. Le Suisse Didier Queloz a notamment rappelé que l'homme est fait pour la planète terre et qu'il ne pourrait pas survivre sur une autre planète.

«Alors, nous ferions mieux d'utiliser notre temps et notre énergie» à réparer les dégâts provoqués par l'activité humaine, a déclaré lors d'une conférence de presse à Stockholm le lauréat du Nobel de physique, récompensé avec Michel Mayor pour la découverte de la première exoplanète.

La Française Esther Duflo, récompensée en économie, a de son côté averti que le réchauffement pourrait remettre en cause dans un proche avenir une grande partie des résultats obtenus dans la lutte contre la pauvreté.

«Limiter notre consommation»

Le changement climatique touche de manière disproportionnée les populations du Sud. «C'est pourquoi il est de notre responsabilité dans le monde riche de limiter notre consommation», a-t-elle affirmé.

Prix Nobel de chimie, le Britannique Michael Stanley Whittingham a de son côté appelé au pragmatisme dans ces mesures. «On ne peut pas supprimer tout le CO2», mais le temps est venu de résoudre le problème, a-t-il dit aux côtés des autres lauréats des prix d'économie, de physique et de chimie.

Les prix Nobel 2019 seront officiellement remis mardi lors de cérémonies à Oslo pour le prix Nobel de la paix et à Stockholm pour les autres récompenses. Chaque Nobel consiste en une médaille d'or, un diplôme et un chèque de neuf millions de couronnes suédoises (environ 910'000 francs). (ats/nxp)

Créé: 07.12.2019, 15h57

Polémique évitée

L'écrivain autrichien Peter Handke, lauréat 2019 du Nobel de littérature, a consacré samedi sa «lecture» - une allocution préalable à la remise de son prix mardi à Stockholm - à la place des souvenirs dans son oeuvre, évitant la polémique sur ses positions pro-serbes.
La Polonaise Olga Tokarczuk, qui a remporté cette année le Nobel de littérature 2018 qui avait été reporté d'un an, a elle choisi d'évoquer une vision sombre d'un monde «mourant», perdu dans les mirages de l'autofiction.

Les deux lauréats, tout comme ceux des Nobel de médecine, chimie, physique et économie, recevront leurs prix mardi des mains du roi de Suède, Carl XVI Gustav.

Aucun journaliste n'était autorisé à assister aux allocutions prononcées dans la majestueuses salle de la Bourse au premier étage de l'Académie suédoise, qui décerne les prix. Ceci «pour des raisons de sécurité», a affirmé à l'AFP une source proche des organisateurs.

Articles en relation

Les Nobel romands de physique en direct avec les spationautes

Depuis l'espace Les lauréats romands se sont entretenus ce vendredi avec les spationautes en apesanteur dans la station spatiale internationale: l'Américaine J.Meir et l'Italien L.Parmitano. Plus...

Mayor et Queloz, des pionniers avant le Nobel

Suède Désormais nobélisé, Michel Mayor a déjà reçu de nombreux prix au cours de sa longue carrière. Plus...

Réactions à Uni Dufour après l'annonce du Nobel de physique

Vidéos La communauté académique réagit à chaud après le prix décerné aux Genevois Michel Mayor et Didier Queloz. Plus...

Le prix Nobel de physique à deux Genevois

Suède Le prix Nobel de physique a distingué mardi trois éminents cosmologues, le Canado-Américain James Peebles et les Suisses Michel Mayor et Didier Queloz. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le coronavirus crée une frénésie de nettoyage
Plus...