Poussée par #metoo, une athlète dénonce un viol

SuèdeLa championne d'Europe du 400 mètres en 2012, Moa Hjelmer, a raconté jeudi sur Instagram l'agression qu'elle a subie en 2011.

Moa Hjelme n'a pas dit si elle avait porté plainte.

Moa Hjelme n'a pas dit si elle avait porté plainte. Image: dr/Instagram

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Moa Hjelmer s'est tue pendant six ans mais les témoignages de victimes sur les réseaux sociaux lui ont permis de dénoncer publiquement jeudi le viol dont elle a été victime en 2011.

Dans une publication jeudi sur Instagram, l'athlète raconte comment à la fin d'une soirée arrosée après une compétition sportive, un sportif plus âgé et marié l'a raccompagnée à l'hôtel puis violée.

Idrottsuppropet #timeout #metoo Jag var 21, det var slutet på säsongen och vi hade precis vunnit över Finland i Finnkampen. Alla var glada, humöret på topp och vi firade på banketten och senare på klubb. Lite för mycket alkohol blev det för min del och en annan aktiv erbjuder sig att följa mig tillbaka till hotellet. Vi hamnar på hans rum, han vill prata, sitta nära mig på sängen. Jag säger att jag ska gå och lägga mig. Han tycker att jag kan sova här hos honom. Han är betydligt äldre än mig och han är gift, jag kände mig säker och trodde jag kunde lita på honom. Jag har pojkvän, jag säger nej. Han tar på mig och säger jo. Jag blir stel, jag vill inte. Jag säger nej igen. Han tar av mina kläder. Jag fryser till is, kan inte röra mig. Jag säger inget mer. Han våldtar mig. När det är över tar jag mina saker och går därifrån. Jag skäms, vad gjorde jag för fel? Min relation med min pojkvän skadas svårt och det tar över ett halvår innan vi har reparerat skadan. Jag har alltid varit stark och självsäker och vet idag att det här inte var MITT fel, trots det har det tagit 6 år innan jag vågar berätta. Tack #metoo

Une publication partagée par Moa Hjelmer (@moahjelmer) le

«Qu'est-ce que j'ai fait de mal?»

«Quand c'est fini, je prends mes affaires et je m'en vais. J'ai honte, qu'est-ce que j'ai fait de mal?» écrit-elle. «J'ai toujours été forte et sûre de moi et je sais maintenant que ce n'était pas MA faute, et pourtant, ça a pris six ans avant que j'ose prendre la parole. Merci #metoo», conclut Moa Hjelmer, 27 ans. La jeune femme n'a pas dit si elle avait porté plainte. En Suède, le délai de prescription pour les viols est de 10 ans.

Dans le sillage de l'appel viral #metoo, la parole s'est libérée en Suède, souvent présentée comme un modèle en termes d'égalité des sexes, et de nombreuses femmes ont témoigné dans la presse et sur les réseaux sociaux. Elles étaient 2.290 femmes à dénoncer viols, agressions et harcèlements dans le milieu sportif, dans le quotidien «Dagens Nyheter» jeudi. (afp/nxp)

Créé: 23.11.2017, 14h53

Articles en relation

L’affaire Weinstein brise un tabou sociétal

Harcèlement sexuel Les hashtags #balancetonporc et #metoo ont été postés près de 4000 fois à Genève. Une mobilisation sans précédent. Plus...

#MeToo: le témoignage glaçant d'une ex-gymnaste

Athlétisme La championne olympique McKayla Maroney a révélé avoir été victime d'abus sexuels de la part du Dr. Larry Nassar, alors médecin de la sélection américaine. Plus...

Un viol collectif indigne l'Espagne

Justice Cinq hommes sont jugés pour le viol d'une jeune femme de 18 ans lors des fêtes de la San Fermin. Ils faisaient partie d'un groupe appelé «La Meute» sur WhatsApp. Plus...

Accusations de viol: Ramadan contre-attaque

France Les avocats de Tariq Ramadan ont transmis à la justice une conversation privée entre l'islamologue et l'une des femmes qui a porté plainte contre lui après les faits. Plus...

Deux actrices portent plainte contre Weinstein

Scandale sexuel Le producteur de films déchu est accusé par plus de 100 femmes d'actes allant du harcèlement sexuel au viol. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...