Passer au contenu principal

Nucléaire nord-coréenPompeo va rencontrer ses homologues japonais et coréen

Les trois diplomates vont évoquer les dernières menaces proférées par le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.

Cette rencontre aura lieu dans la baie de San Francisco, en Californie, la semaine prochaine.
Cette rencontre aura lieu dans la baie de San Francisco, en Californie, la semaine prochaine.
Keystone

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo va rencontrer en début de semaine prochaine ses homologues du Japon et de Corée du Sud, deux semaines après avoir été défiés par la Corée du Nord.

Selon un communiqué publié jeudi par le département d'État, cette rencontre aura lieu dans la baie de San Francisco, en Californie, où Mike Pompeo se rendra de dimanche à mercredi. La date précise des entretiens n'est pas mentionnée.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a annoncé le 1er janvier la fin du moratoire sur les essais nucléaires et de missiles balistiques intercontinentaux, qui était jusque-là la principale avancée obtenue par le président américain Donald Trump depuis leur rapprochement spectaculaire engagé en 2018.

Washington a réagi avec modération

L'homme fort de Pyongyang a aussi promis de dévoiler «une nouvelle arme stratégique» et de mener une action «sidérante» contre les États-Unis, semblant tourner durablement la page de la diplomatie. Washington a toutefois réagi avec modération, estimant que le dialogue était encore possible et soulignant que les paroles menaçantes n'avaient pas encore été suivies d'actes.

Une réunion en présence du leader nord-coréen Kim Jong Un a détaillé «de nouvelles mesures visant à renforcer la dissuasion nucléaire militaire du pays». (Dimanche 24 mai 2020)
Une réunion en présence du leader nord-coréen Kim Jong Un a détaillé «de nouvelles mesures visant à renforcer la dissuasion nucléaire militaire du pays». (Dimanche 24 mai 2020)
AFP
Séoul a minimisé mardi des informations alarmantes sur l'état de santé du leader nord-coréen Kim Jong Un. (21 avril 2020)
Séoul a minimisé mardi des informations alarmantes sur l'état de santé du leader nord-coréen Kim Jong Un. (21 avril 2020)
AFP
Keystone
1 / 150

Avant la rencontre en Californie, le numéro deux du département d'État Stephen Biegun, également chargé du dossier nord-coréen côté américain, s'est entretenu mercredi à Washington, séparément, avec les responsables de la sécurité nationale de Corée du Sud et du Japon, Chung Eui-yong et Shigeru Kitamura. Ils ont réaffirmé la coordination face à la Corée du Nord, selon la diplomatie américaine.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.