Pédophilie: un nouveau cas au Saint-Siège

VaticanCarlo Alberto Capella, ancien représentant du Vatican à Washington, est soupçonné d'avoir consulté des images pédopornographiques.

Le Vatican est frappé par un nouveau scandale.

Le Vatican est frappé par un nouveau scandale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Vatican a annoncé samedi l'arrestation sur son territoire de Carlo Alberto Capella, ex-conseiller auprès de l'ambassade du Saint-Siège à Washington. Il est soupçonné d'avoir consulté des images pédopornographiques.

Ce prêtre, en poste jusqu'à l'an dernier auprès de la nonciature (ambassade) du Vatican, avait été rappelé en septembre au Saint-Siège où une enquête avait alors été ouverte.

Les autorités judiciaires du petit Etat ont émis un mandat d'arrêt contre cet ecclésiastique, aussitôt mis en oeuvre par la gendarmerie vaticane, selon un communiqué du Saint-Siège. Mgr Capella a été incarcéré dans une cellule de la caserne de la gendarmerie du Vatican.

Demande de levée d'immunité

Le 21 août, le département d'Etat américain avait fait état, par voie diplomatique, d'une possible violation des lois sur les images pédopornographiques de la part d'un membre du corps diplomatique du Saint-Siège accrédité à Washington, avait indiqué en septembre le service de presse du Vatican.

Le Saint-Siège a par conséquent rappelé ce prêtre, sans donner suite à une demande de levée d'immunité diplomatique, avait alors indiqué une source du département d'Etat.

«Les Etats-Unis ont adressé une demande officielle à la nonciature pour que l'immunité diplomatique de cette personne soit levée, mais la nonciature a refusé de le faire», avait déclaré ce responsable sous couvert d'anonymat.

«Les Etats-Unis encouragent le Saint-Siège à faire en sorte que ses réformes et sa politique de protection des mineurs soient pleinement mises en oeuvre, et que justice soit rendue concernant ces accusations», avait ajouté cette source.

Collaboration internationale

Les informations fournies par les Etats-Unis avaient été transmises au procureur du tribunal du Vatican, qui avait alors ouvert une enquête et entamé une collaboration internationale pour obtenir des éléments sur cette affaire. (afp/nxp)

Créé: 07.04.2018, 16h29

Articles en relation

Le pape célèbre Pâques sous haute sécurité

Vatican La traditionnelle messe de Pâques sur le parvis de la basilique Saint-Pierre de Rome était encadrée par d'imposantes mesures de sécurité. Plus...

La messe du pape François aura lieu à Palexpo

Genève La messe du pape François le 21 juin prochain à Genève aura lieu à Palexpo à 17h30. Le chef du Vatican sera près de l'aéroport d'où il repartira de Suisse à 20 heures. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.