Les indépendantistes participeront aux élections

EspagneMariano Rajoy a convoqué des élections anticipées le 21 décembre. Des partis dont celui du président catalan destitué annoncent leur participation.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le parti indépendantiste du président catalan destitué, Carles Puigdemont, a annoncé lundi qu'il participerait aux élections régionales convoquées le 21 décembre par l'Etat espagnol qui a placé la Catalogne sous sa tutelle.

«Le 21, nous irons aux urnes, nous irons avec conviction et nous sommes très attachés à ce que la société catalane puisse s'exprimer», a dit à la presse la porte-parole du parti PDeCAT, Marta Pascal, trois jours après une proclamation d'indépendance au Parlement catalan qui a été suivie d'une prise de contrôle de la région par Madrid.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy avait lui-même annoncé ces élections régionales, placées sous son contrôle. Il avait déchu de leurs fonctions le président de l'exécutif catalan et son équipe, et chargé la vice-présidente du gouvernement espagnol, Soraya Saenz de Santamaria, d'administrer la région.

«Elections illégitimes»

Le parti du vice-président de l'exécutif catalan destitué, Oriol Junqueras, a également indiqué son intention de «participer» d'une manière ou d'une autre à ces élections, bien qu'il les juge «illégitimes».

«Les Catalans ne craignent pas les urnes (...) et le 21 décembre doit être une opportunité supplémentaire pour consolider la république» catalane, a déclaré le porte-parole du parti de gauche indépendantiste ERC, Sergi Sabria, à l'issue d'une réunion de son parti à Barcelone «Le 21 décembre, nous trouverons la manière de participer, que ce soit en nous présentant ou non», a-t-il ajouté, laissant planer un doute sur la présence de candidats en son nom.

ERC a admis que la déclaration d'indépendance, adoptée vendredi par 70 députés catalans sur 135, était difficile à mettre en oeuvre: «Notre république n'est pas pour le moment en pleine capacité de s'imposer comme nous le souhaiterions, mais il nous revient de la défendre», a déclaré Sergi Sabria, visiblement ému.

Carles Puigdemont à Bruxelles

Le président indépendantiste catalan destitué par Madrid, Carles Puigdemont, se trouve ce lundi à Bruxelles, a affirmé une source gouvernementale espagnole à l'AFP. Le quotidien catalan La Vanguardia affirmait pour sa part qu'il était accompagné d'autres membres de l'exécutif catalan.

Créé: 30.10.2017, 14h27

Articles en relation

L'Exécutif catalan poursuivi pour «rébellion»

Espagne Une «plainte contre les membres de l'exécutif catalan a été présentée» lundi devant la justice à Madrid. Plus...

Après la grande rupture, une recomposition?

Catalogne La Catalogne se demande ce que vont faire les indépendantistes destitués et comment l'ordre peut revenir dans la région. Plus...

Le camp du maintien en Espagne défile en masse

Catalogne Un million de Catalans qui souhaitent rester dans le giron de Madrid ont manifesté dimanche à Barcelone. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Ukrainiens se choisissent un humoriste comme président
Plus...