Paris va retirer la Légion d'honneur à Assad

SyrieLa France a entamé une procédure de retrait de la Légion d'honneur attribuée au président syrien en 2001.

Bachar el-Assad en 2008 à Paris.

Bachar el-Assad en 2008 à Paris. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d'honneur, la plus haute distinction française, attribuée à Bachar el-Assad, a déclaré lundi soir l'Elysée. Le président syrien avait été fait grand-croix (le plus haut grade) par le président Jacques Chirac en 2001.

«L'Elysée confirme qu'une procédure disciplinaire de retrait de la Légion d'honneur à l'endroit de Bachar el-Assad a bien été engagée» par le président français Emmanuel Macron, a indiqué la présidence française, au surlendemain des frappes aériennes françaises contre la Syrie.

La procédure de retrait de la Légion d'honneur appartient au grand maître de cet ordre, à savoir le président français en exercice. Emmanuel Macron a déjà engagé l'an dernier la même démarche de déchéance contre le producteur américain Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles et de viol.

Depuis 2010, un décret permet de déchoir plus facilement un étranger ayant «commis des actes contraires à l'honneur». La Légion d'honneur a ainsi déjà été retirée au cycliste américain Lance Armstrong ou au styliste britannique John Galliano. En ce qui concerne les Français, cette distinction est automatiquement retirée à toute personne condamnée à au moins un an de prison ferme. (ats/nxp)

Créé: 17.04.2018, 03h59

Galerie photo

Washington, Paris et Londres mènent des frappes en Syrie

Washington, Paris et Londres mènent des frappes en Syrie Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont déclenché dans la nuit de vendredi 13 à samedi 14 avril 2018 des frappes concertées en Syrie contre le régime de Bachar al-Assad.

Articles en relation

Homs: la défense aérienne abat des missiles

Syrie La défense aérienne syrienne a dit lundi soir avoir abattu des missiles au-dessus de la province de Homs. La coalition dément toute implication. Plus...

Pas d'enquête de l'OIAC avant mercredi

Syrie La Russie a expliqué que l'arrivée à Douma des enquêteurs de l'organisation en charge du contrôle des armes chimiques était repoussée à mercredi pour «des raisons de sécurité». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

USA: les enfants de migrants séparés de leurs parents
Plus...