Passer au contenu principal

Parc fermé pour laisser les serpents s'accoupler

A la veille de la fête de la Saint-Valentin, un parc de Floride a fermé certains secteurs pour laisser les reptiles se reproduire en paix.

Image prétexte.
Image prétexte.
Trevor Col/Unsplash

Une ville de Floride, aux Etats-Unis, a fermé une partie de son parc où des habitants avaient repéré des dizaines de serpents. «Il semble que [les serpents, ndlr] se soient rassemblés pour s'accoupler», a expliqué le département des parcs et jardins de Lakeland.

Jeudi, à la veille de la fête de la Saint-Valentin, les autorités ont interdit l'accès à la partie du parc où s'étaient retrouvés les serpents. «C'est pour protéger le public et les serpents», a expliqué le département.

«Ils ne sont pas venimeux et, en général, pas agressifs aussi longtemps que les gens ne les dérangent pas. Une fois l'accouplement réalisé, ils devraient partir chacun de leur côté». Les animaux ont été identifiés comme des serpents aquatiques locaux inoffensifs.

«On les trouve le plus souvent en train de se reposer sur des branches d'arbres au-dessus de l'eau ou bien se prélassant au soleil sur les rives», selon le département. «Ils constituent un élément important de l'écosystème et ne doivent pas être dérangés».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.