Un Palestinien tué par des gardes de sécurité

Conflit israélo-palestinienL'homme a couru, armé d'un couteau, vers des gardes avant d'être abattu par ces derniers, en Cisjordanie.

48 Palestiniens ont été blessés vendredi le long de la frontière.

48 Palestiniens ont été blessés vendredi le long de la frontière. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des gardes de sécurité ont tué vendredi un assaillant palestinien courant vers eux armé d'un couteau à un point de contrôle en Cisjordanie occupée, a indiqué le ministère israélien de la Défense.

Ces gardes --des civils employés par une autorité dépendant de la Défense-- ont sommé l'assaillant de s'arrêter avant de l'abattre, a affirmé le ministère dans un communiqué, précisant que l'incident avait eu lieu à Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie. Le ministère de la Santé palestinien à Ramallah a confirmé qu'un homme a été tué par des tirs israéliens, sans l'identifier dans l'immédiat.

Durant des heurts le long de la barrière frontalière vendredi entre Gaza et Israël, 48 Palestiniens ont été blessés, dont 15 par des tirs à balles réelles, a indiqué plus tôt le ministère de la Santé à Gaza.

"Une brèche dans la barrière"

Une porte-parole de l'armée israélienne a indiqué qu'environ 4500 Palestiniens ont pris part à ces affrontements le long de la barrière lourdement gardée par les militaires israéliens, lancant des cocktails Molotov et des engins explosifs.

«Un certain nombre de suspects ont ouvert une brèche (dans la barrière), dans le nord de la bande (de Gaza) mais ils sont immédiatement retournés dans la bande», a-t-elle dit en hébreu. La porte-parole a ajouté que des moyens antiémeute ont été déployés.

Depuis mars 2018, la bande de Gaza est le théâtre, le long de la barrière frontalière avec Israël, de protestations hebdomadaires généralement accompagnées de violences, pour réclamer notamment la levée du strict blocus israélien imposé depuis plus de dix ans à l'enclave. (afp/nxp)

Créé: 19.10.2019, 00h03

Galerie photo

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences

Israël-Palestine: Jérusalem, les colonies, les violences La décision du président américain de reconnaître Jérusalem le 7 décembre 2017 comme la capitale d'Israël provoque une vague de violences entre Palestiniens et Israéliens.

Articles en relation

Un Palestinien tué à la frontière lors de heurts

Bande de Gaza Un Palestinien de 20 ans a été tué par des tirs israéliens au sud de la bande de Gaza. 32 autres Palestiniens ont été blessés. Plus...

Israël bombarde des cibles du Hamas à Gaza

Conflit israélo-palestinien L'armée israélienne a annoncé mercredi matin avoir bombardé 15 cibles du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza. Plus...

Deux Palestiniens tués par des tirs israéliens à Gaza

Proche-Orient De nouveaux heurts ont éclaté à la frontière de l'enclave palestinienne vendredi, faisant deux morts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...