Le Pakistan a aidé la CIA à trouver Ben Laden

TerrorismeLe Premier ministre pakistanais a affirmé lundi que les renseignements de son pays avaient permis à la CIA de localiser Ben Laden.

L'administration Obama dans la Situation Room lors du raid du 2 mai 2011 qui a tué Ben Laden.

L'administration Obama dans la Situation Room lors du raid du 2 mai 2011 qui a tué Ben Laden. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les services secrets pakistanais ont fourni à la CIA la piste qui a permis de trouver et de tuer le fondateur d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, a indiqué lundi le Premier ministre pakistanais Imran Khan, en visite aux Etats-Unis, lors d'un entretien à la chaine Fox News.

«C'est l'ISI (la principale agence d'espionnage pakistanaise) qui a donné l'information qui a permis (aux américains) de localiser Oussama Ben Laden», a-t-il ajouté. «Si vous interrogez la CIA, (vous verrez que) c'est l'ISI qui a fourni l'emplacement initial grâce aux données téléphoniques.»

Le Pakistan avait jusqu'à présent réfuté avoir livré la moindre information sur le chef historique d'Al-Qaïda traqué sans relâche durant des années et tué le 2 mai 2011 par les forces spéciales américaines dans une maison de la ville-garnison d'Abbottabad, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale pakistanaise Islamabad.

Héros au Pakistan

Cependant, le général pakistanais à la retraite Asad Durrani, patron de l'ISI entre 1990 et 1992, avait suggéré dans un ouvrage paru en 2018 que le Pakistan avait probablement indiqué à Washington où se cachait le chef d'Al-Qaïda, «tout en feignant l'ignorance» car «coopérer avec les Etats-Unis pour une personne vue par beaucoup au Pakistan comme un héros aurait pu embarrasser le gouvernement».

Imran Khan est en visite à Washington où il a rencontré le président américain Donald Trump dimanche pour tenter de resserrer les liens entre deux pays alliés mais aux relations souvent houleuses. Il s'agit de la première visite à la Maison Blanche pour l'ancien champion de cricket depuis son élection à la tête du Pakistan il y a presque un an. (afp/nxp)

Créé: 23.07.2019, 06h17

Articles en relation

Le demi-frère d’Oussama ben Laden vend un hôtel particulier en Vieille-Ville

Immobilier Yeslam ben Laden entend se séparer d’une maison classée du XIXe siècle. Retour sur son passé genevois. Plus...

Inquiétude autour du rôle futur de Hamza ben Laden

Etats-Unis L'ONU et les Etats-Unis ont reconnu jeudi, à leur manière, le rôle de Hamza ben Laden, fils d'Oussama, au sein du mouvement djihadiste international. Un mouvement qu'il semble destiné à diriger. Plus...

«On lui a lavé le cerveau», estime la mère de Ben Laden

Monde À quelques jours de la commémoration des attentats d’Al-Qaida en Afrique, la mère de Ben Laden sort de son silence. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La Grande-Bretagne plébiscite le Brexit de Johnson
Plus...