Passer au contenu principal

CorruptionLe Nigeria récupère des millions volés par Abacha

297 millions de francs détournés par l'ex-dictateur Sani Abacha vont être restitués au Nigeria, selon Washington.

Sani Abacha, ici en 1998 avec le pape Jean Paul II.
Sani Abacha, ici en 1998 avec le pape Jean Paul II.
AFP

Le Nigeria va recevoir 308 millions de dollars (297 millions de francs) saisis à l'ancien dictateur Sani Abacha, au terme d'un accord conclu sous l'égide des États-Unis et du paradis fiscal de Jersey, ont indiqué lundi les procureurs américains.

Cette somme est le fruit de la corruption qui sévissait au Nigeria sous le régime du général Abacha dans les années 90. Ce dictateur a dirigé le pays de 1993 à sa mort en 1998 à l'âge de 54 ans. Le rapatriement de cet argent est consécutif à une décision de justice américaine de 2014 qui autorisait le prélèvement de 500 millions de dollars (483 millions de francs) sur les comptes de Sani Abacha à travers le monde, a expliqué le ministère américain de la Justice dans un communiqué.

Ces 308 millions de dollars représentent «l'argent de la corruption blanchi pendant et après le régime militaire du général Abacha», grâce à l'aide de son fils et de différents associés, en lien avec des institutions financières américaines, a précisé cette même source.

Après différents rebondissements judiciaires suivant le gel des fonds du général Abacha, ordonné en 2014, le gouvernement de l'île anglo-normande de Jersey avait indiqué avoir saisi 267 millions de dollars (258 millions de francs) sur un compte bancaire. En avril 2018, le Nigeria avait déjà indiqué avoir reçu plus de 300 millions de dollars (290 millions de francs) venant de Suisse, une somme saisie sur les fonds de la famille de Sani Abacha.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.