Passer au contenu principal

YémenNeuf personnes de la même famille tuées dans un bombardement

Neuf personnes d'une même famille ont été tuées au Yémen dans la nuit de vendredi à samedi dans un bombardement. A Aden, au moins 185 personnes, surtout des civils, ont été tuées en neuf jours de combats.

Les forces armées à Sanaa au Yémen. (Samedi 3 avril 2015)
Les forces armées à Sanaa au Yémen. (Samedi 3 avril 2015)
AFP

Cinq autres personnes ont été blessées par le bombardement de la nuit et des victimes restent bloquées sous les décombres, rapporte l'agence de presse gouvernementale Saba.

Selon des habitants, le village d'Okash touché par les frappes aériennes est situé à proximité du camp militaire de Djebel al Nabi Chouïeb. Saba rapporte que la famille était constituée de deux hommes, d'une femme et de six enfants.

Depuis le 26 mars et «jusqu'à vendredi à minuit, nous avons recensé 185 morts et 1282 blessés» transportés dans les établissements hospitaliers d'Aden, a déclaré de son côté le directeur du département de la Santé, Al-Khader Lassouar. «75% de ces victimes sont des civils».

Il a souligné que ce bilan était partiel car il n'inclut pas les victimes dans les rangs des rebelles, liés à l'Iran chiite, transportés dans leurs «propres installations».

L'offensive de l'Arabie saoudite et de ses alliés sunnites vise à empêcher les Houthis, associés à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, de prendre le contrôle du pays et à réinstaller au pouvoir le président Abd-Rabbou Mansour Hadi.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.