Netanyahu lance sa campagne électorale

IsraëlLe Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a lancé lundi soir la campagne électorale de son parti de droite le Likoud, sans évoquer la menace d'inculpation pour corruption pesant sur lui.

«J'ai l'intention de continuer à vous servir en tant que Premier ministre pendant encore de nombreuses années», avait assuré M. Netanyahu.

«J'ai l'intention de continuer à vous servir en tant que Premier ministre pendant encore de nombreuses années», avait assuré M. Netanyahu. Image: Getty Images

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au pouvoir depuis bientôt 13 ans, «Bibi» Netanyahu, 69 ans, est en quête d'un cinquième mandat lors des législatives du 9 avril. Une alliance centriste dirigée par l'ancien chef d'état-major de l'armée, Benny Gantz, a dépassé dans les sondages le parti de M. Netanyahu.

Dans un discours à Ramat Gan, près de Tel-Aviv, le Premier ministre a présenté son programme électoral, s'engageant notamment à ne jamais évacuer de colonie juive. «Nous sommes opposés totalement à tout démantèlement de localités juives», en Cisjordanie, a ainsi déclaré M. Netanyahu.

La Cisjordanie est un territoire palestinien occupé par l'armée israélienne depuis plus de 50 ans. Les colonies qui y sont construites par Israël sont considérées comme illégales par la communauté internationale.

Possible retrait

Le Premier ministre semblait répondre à Benny Gantz qui a récemment évoqué un possible retrait israélien de secteurs de Cisjordanie, s'attirant les foudres de la droite. M. Netanyahu a répété lundi soir que la liste centriste de son principal rival était en réalité une liste de gauche.

«Le choix est simple: un gouvernement de droite, fort, du Likoud sous ma direction ou bien un gouvernement faible, de gauche, soutenu par les listes arabes», a martelé M. Netanyahu.

«C'est le vrai choix à faire, car au final c'est soit Bibi soit Tibi», a-t-il ajouté, en référence au député arabe israélien Ahmad Tibi qui pourrait selon M. Netanyahu soutenir un gouvernement dirigé par Gantz.

Le Premier ministre israélien a fait durant son discours la liste des «succès» de son mandat, rappelant notamment son «amitié» avec le président américain Donald Trump et avec le président russe Vladimir Poutine.

Pas d'allusion aux affaires

Mais il n'a pas fait allusion à l'annonce faite jeudi par le procureur général Avichaï Mandelblit sur son intention d'inculper M. Netanyahu pour corruption, fraude et abus de confiance dans trois affaires.

«J'ai l'intention de continuer à vous servir en tant que Premier ministre pendant encore de nombreuses années», avait assuré M. Netanyahu après l'annonce du procureur général. (ats/nxp)

Créé: 04.03.2019, 22h38

Articles en relation

Netanyahu divise les Israéliens à Tel-Aviv

Israël Alors que des manifestants demandaient le départ du Premier ministre, ses partisans se sont également mobilisés en soutien. Plus...

Netanyahu bientôt inculpé pour corruption?

Israël Le procureur général israélien a annoncé jeudi son intention d'inculper Benjamin Netanyahu pour corruption présumée. Plus...

Législatives: une alliance anti-Netanyahu

Israël Les deux principaux adversaires du premier ministre israélien ont annoncé jeudi une liste commune aux législatives anticipées du 9 avril. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...