Passer au contenu principal

HimalayaLe Népal va poster des médecins sur l'Everest

Après les accidents meurtriers survenus sur l'Everest, le gouvernement prend des mesures pour assurer la sécurité des alpinistes.

L'Everest a été le théâtre de nombreux accidents et avalanche en 2014.
L'Everest a été le théâtre de nombreux accidents et avalanche en 2014.
Keystone

Le Népal va poster des médecins sur l'Everest et améliorer ses systèmes de prévisions météorologiques sur les routes de trek et d'escalade les plus empruntées après des accidents meurtriers l'an dernier, ont annoncé lundi 23 février les autorités.

Ces mesures interviennent une semaine après que les autorités népalaises ont annoncé vouloir changer la route traditionnelle empruntée par les alpinistes qui gravissent l'Everest, à la suite d'une avalanche qui a tué 16 guides en avril dernier dans l'accident le plus meurtrier sur le toit du monde.

En octobre, une énorme tempête de neige avait également coûté la vie à 43 personnes sur le circuit de l'Annapurna, en pleine saison touristique.

Objectif: un alpinisme plus sûr

«Nous avons tenu des réunions avec le ministère du Tourisme et le département de météorologie pour développer un système de prévision avancé pour les régions de trek et escalade populaires», a expliqué Ang Tshering Sherpa, président de l'Association d'alpinisme du Népal.

«Nous nous attendons à avoir des prévisions améliorées, plus fiables au printemps et je pense que cela va rendre l'alpinisme plus sûr», a-t-il annoncé à l'AFP.

Les météorologistes avaient prévu la tempête de neige d'octobre mais l'information n'avait pas été assez diffusée aux centaines de grimpeurs qui s'étaient retrouvés coincés dans les hauts sommets.

Le porte-parole du ministère du tourisme, Keshab Bimali, a expliqué que les autorités gouvernementales et les leaders de l'industrie touristique travaillaient sur un moyen d'assurer l'accès des touristes à ces prévisions météorologiques.

Des médecins au camp de base

Selon lui, des équipes médicales vont également être installées sur l'Everest avant la saison touristique, qui débute en avril-mai. «Nous allons établir une équipe dans le camp de base de l'Everest qui comprendra un poste de police, des autorités touristiques, des équipes médicales et des experts du secourisme», a-t-il précisé.

Une nouvelle voie fera passer les grimpeurs par le centre de la cascade de glace, évitant les falaises et les glaciers sur les côtés. Chaque année, des centaines de personnes venues du monde entier tentent l'ascension des sommets de l'Himalaya.

L'alpinisme est une source de revenus très importante pour le Népal, pays pauvre qui abrite huit des 14 sommets les plus hauts du monde, au-dessus de 8.000 mètres.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.