Passer au contenu principal

Des navires russes vont protéger Damas

L'armée russe qui soutient le régime de Damas, va défendre la Syrie contre le terrorisme depuis la Méditerranée.

Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)
Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)
Keystone
L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)
L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)
Keystone
Le groupe État islamique (EI) a repris vendredi un quartier du sud-est de la ville de Raqqa, son bastion en Syrie, près de trois semaines après l'avoir perdu. (Vendredi 20 juin 2017)
Le groupe État islamique (EI) a repris vendredi un quartier du sud-est de la ville de Raqqa, son bastion en Syrie, près de trois semaines après l'avoir perdu. (Vendredi 20 juin 2017)
AFP
1 / 150

Des navires russes vont patrouiller «en permanence» cette année en Méditerranée pour contrer la menace «terroriste» en Syrie, a déclaré mercredi le président Vladimir Poutine. L'armée russe y soutient le régime de Bachar el-Assad.

«Cette année (...), en raison du maintien de la menace terroriste en Syrie, nos navires équipés de missiles de croisière vont patrouiller en permanence en Méditerranée», a indiqué Vladimir Poutine, lors d'une réunion avec des responsables militaires russes à Sotchi, dans le sud de la Russie.

Moscou dispose de deux bases militaires en Syrie, une base navale à Tartous, non loin de la frontière libanaise, et la base de Hmeimim, au nord de Lattaquié. Elles sont équipées de systèmes de défense anti-aérienne sophistiqués.

Vladimir Poutine a fait l'éloge des «actions précises et bien coordonnées des navires et des sous-marins russes au cours de l'opération en Syrie et des frappes des missiles de croisière (...) qui ont infligé un détriment important aux terroristes» sur le sol syrien.

Moscou intervient militairement depuis septembre 2015 en soutien aux forces du régime de Bachar el-Assad et contre des groupes djihadistes. L'intervention russe a changé la donne du conflit syrien en permettant à l'armée syrienne de reprendre aux rebelles et au groupe djihadiste Etat islamique (EI) le contrôle de plus de la moitié de la Syrie.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.