Passer au contenu principal

Qui est Natalia Veselnitskaya, l'avocate russe qui embarrasse l'équipe Trump?

Des infos compromettantes sur Hillary Clinton avaient été promises au fils Trump, qui a arrangé une réunion en juin 2016

L’avocate Natalia Veselnitskaya.
L’avocate Natalia Veselnitskaya.
Reuters

Elle nie catégoriquement. Non, l’avocate Natalia Veselnitskaya n’est pas liée au gouvernement russe. Et non, elle n’a pas remis d’informations sur la campagne de Hillary Clinton au fils aîné de Donald Trump lors de leur rencontre, en juin 2016, dans la tour newyorkaise du candidat multimilliardaire, en présence de son beau-fils Jared Kushner et du chef de campagne Paul Manafort.

«Il est bien possible qu’ils cherchaient ce genre d’information, ils la voulaient tellement!» a confié l’avocate ce mardi dans une interview à la chaîne de télévision étasunienne NBC.

Le Kremlin affirme n’avoir jamais entendu parler de cette avocate. Elle a cependant eu des clients liés au gouvernement russe. Notamment le businessman Denis Katsyv, accusé du blanchiment d’une fraude fiscale découverte par l’avocat Sergei Magnitsky, plus tard retrouvé mort en prison. Suite à ce décès, les Etats-Unis avaient imposé des sanctions contre des officiels russes et Moscou avait riposté en interdisant les adoptions d’enfants par des couples des Etats-Unis.

Rob Goldstone, le journaliste de presse à scandale qui a proposé la réunion avec l’avocate russe disait agir pour le compte d’Emin Agalarov, qui fut partenaire de Donald Trump dans l’organisation de Miss Universe 2013 à Moscou. Agalarov n’est pas membre du premier cercle du Kremlin, mais il a ses entrées.

Natalia Veselnitskaya a aussi fait du lobbying en Occident contre les sanctions antirusses, notamment en promouvant un film qui discrédite Magnitsky.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.