Murielle Bolle, témoin-clef, maintenue en détention

Affaire GrégoryMurielle Bolle, témoin clef dans l'enquête sur la mort du petit Grégory en 1984 et inculpée dans cette affaire pour enlèvement, a été maintenue ce mardi en détention par la justice française.

Murielle Bolle.

Murielle Bolle. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Murielle Bolle est maintenue en détention, la présidente (de la chambre de l'instruction de la cour d'appel, qui a pris cette décision, ndlr) ayant précisé que l'intention de la cour n'était pas de la garder longtemps», a déclaré devant la presse son avocat, Jean-Paul Teissonnière, qui avait plaidé pour une remise en liberté sous contrôle judiciaire.

Thierry Moser, l'avocat des parents de Grégory, a jugé la décision de la cour «tout à fait appropriée» car «il s'agit d'éviter les risques de pression sur les témoins et le danger de concertation frauduleuse» entre les co-inculpés.

L'assassinat du «petit Grégory» est considéré comme une des plus grandes affaires criminelles françaises.

A l'époque âgée de 15 ans, Murielle Bolle avait livré un témoignage accablant son beau-frère Bernard Laroche, qui avait été inculpé sans attendre.

La rétractation éclair de l'adolescente avait conduit à la libération de Bernard Laroche, début 1985, mais celui-ci avait été tué peu après par son cousin, Jean-Marie Villemin, le père de Grégory.

Plus de 32 ans après les faits, l'accusation considère désormais que Murielle Bolle, âgée aujourd'hui de 48 ans, a joué un rôle dans l'enlèvement de l'enfant.

Grégory, âgé de quatre ans, avait été retrouvé mort en octobre 1984, pieds et poings liés, dans une rivière des Vosges. Un «corbeau» avait revendiqué le crime, invoquant une vengeance.

Logiciel d'analyse criminelle

Les soupçons de la justice s'étaient ensuite reportés sur la mère de Grégory, définitivement innocentée par la justice au début des années 1990. Cette affaire de haines familiales et de lettres anonymes dans une vallée rurale a connu en juin un spectaculaire rebondissement.

Un logiciel d'analyse criminelle, utilisé pour résoudre les «cold cases», a permis de reconstituer la chronologie avant et après le crime et de pointer des incohérences qui avaient jusque là échappé aux enquêteurs.

Le grand-oncle et la grand-tante de Grégory, Marcel et Jacqueline Jacob, tous deux septuagénaires, ont été inculpés pour l'enlèvement et la séquestration du petit Grégory.

Interpellés, placés quatre jours en détention, puis libérés sous contrôle judiciaire, ils résident dans des endroits séparés, tenus au plus strict secret. Le couple a nié toute implication. (afp/nxp)

Créé: 04.07.2017, 18h11

Galerie photo

L'affaire du petit Grégory en images (NXP)

L'affaire du petit Grégory en images (NXP) Il y a plus de 30 ans, la France découvrait, médusée, l'assassinat du petit Grégory Villemin, 4 ans, dans un village de l'est du pays.

Articles en relation

«Je me suis dit, Murielle ne peut plus mentir»

Affaire Grégory Le témoin à la base de la mise en examen de sa cousine s'est confié à la presse et a déclaré qu'elle avait subi des violences de la part de sa famille. Plus...

32 ans d'enquête en moins de 2 minutes

Affaire Grégory Video La garde-à-vue de Murielle Bolle permettra-t-elle de faire toute la lumière sur l'un des crimes les plus médiatiques de la France des années 1980? Le résumé de l'affaire en vidéo. Plus...

Murielle Bolle inculpée pour enlèvement

Affaire Grégory La quadragénaire a été mise en examen jeudi, a annoncé son avocat. Elle avait été interpellée la veille à son domicile. Plus...

Murielle Bolle a un malaise juste avant son audition

Affaire Grégory Arrêtée mercredi, la suspecte a eu un malaise juste avant d'être entendue par la juge chargée de l'affaire Grégory. L'audition a été reportée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.