Passer au contenu principal

La tension monte d’un cran entre Israël et l’Iran après des tirs

Des missiles attribués à l’Iran ont été tirés sur Israël, qui a répliqué avec force sur les positions iraniennes en Syrie.

Des chars israéliens près de la frontière syrienne.
Des chars israéliens près de la frontière syrienne.
Keystone

Les Israéliens étaient en état d’alerte. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les habitants du plateau du Golan – territoire occupé au nord d’Israël – ont couru pour se réfugier dans les abris antibombes. Pour la première fois, une vingtaine de roquettes, attribuée à l’Iran, a été tirée sur des positions militaires israéliennes depuis la Syrie voisine. Redoutée depuis plusieurs semaines, cette salve survient à peine plus de vingt-quatre heures après le retrait des Américains de l’accord sur le nucléaire iranien.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.