Passer au contenu principal

La rue iranienne entre peur et colère

La décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien laisse planer le spectre de la guerre sur le peuple qui en a déjà assez de la stagnation économique.

l’Iran est englouti par la peur et le désespoir, au lendemain de l'annonce du président Trump.
l’Iran est englouti par la peur et le désespoir, au lendemain de l'annonce du président Trump.

La décision du président Donald Trump de retirer les États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien laisse planer le spectre de la guerre sur le peuple iranien, qui en a déjà assez de la stagnation économique. En mai 2017, c’était la liesse qui dominait en Iran. En pleine campagne électorale, le président Hassan Rohani, briguant un deuxième mandat, se vantait de la conclusion de l’accord nucléaire jugé «historique». Presque un an après, au lendemain de l’annonce de Donald Trump et de nouvelles frappes contre des positions iraniennes en Syrie, l’Iran est englouti par la peur et le désespoir. Mais à qui la faute?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.