«Le ramadan est un moment de grande spiritualité»

ReligionQu’est-ce que représente le ramadan pour les musulmans? À la tête du Complexe culturel musulman de Lausanne (CCML) depuis 2009, l’imam de Prilly, Abdelwahed Kort, confie ce qui selon lui doit animer tout bon pratiquant pendant cette période de jeûne.

L’imam de Prilly, Abdelwahed Kort.

L’imam de Prilly, Abdelwahed Kort. Image: Florian Cella/24heures

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En dehors du jeûne et de l’abstinence, c’est quoi le ramadan?
C’est le moment où l’on essaie de se rapprocher de Dieu. Nous nous retrouvons pour avancer ensemble et nous entraider. C’est une démarche de purification au cours de laquelle nous nous éloignons du consumérisme. Le jeûne n’est pas réservé aux musulmans. Nos frères et sœurs chrétiens et juifs, et même les agnostiques, pratiquent des formes de jeûne pour se détacher et se libérer de l’excès de désir. C’est un temps de spiritualité qui doit normalement nous pousser à penser à la cause de l’homme sur cette terre. C’est le ramadan de la finalité. Il y a aussi le ramadan culturel. C’est comme Noël chez les chrétiens. On se retrouve pour manger et consommer, mais cela n’a rien à voir avec l’essence du jeûne.

Quel est l’état d’esprit de la communauté musulmane après les années de tension qui l’ont particulièrement exposée aux critiques et aux attaques?
Je ne peux pas parler au nom de la communauté. Il y a toujours cette tendance à généraliser. Je ne peux parler que pour moi-même. L’homme vit sur cette terre et passe par des épreuves. Nous sommes confrontés individuellement ou en groupe à des difficultés. Nous devons y faire face et en tirer les leçons. Après ce qui s’est passé à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, et au Sri Lanka, je crois qu’on est entré dans une ère de miséricorde universelle. Lorsque j’ai entendu Farid dire qu’il pardonnait à celui qui avait tué sa femme dans la mosquée, j’ai trouvé cela très fort. Je crois que c’est un appel à tendre vers l’amour et la tolérance. Avec la disparition graduelle des extrémistes qu’on trouve de tous les côtés, je pense en outre que notre communauté va se retrouver moins exposée.

Et en Suisse?
En Suisse, la communauté vit bien. Elle contribue au bien-être collectif. Nous nous sentons pleinement citoyens suisses et nous n’avons aucun problème d’intégration. Nous raisonnons en termes de participation.

Est-ce que tous les musulmans pratiquent le ramadan avec la même rigueur?
Personne ne le saura si vous buvez en cachette. Il n’y a pas de contrôle. C’est entre Dieu et vous. Mais je crois que 100% des musulmans le font pour Dieu et prennent plaisir à faire le jeûne correctement parce que c’est un moment important dans leur existence.

Mais il y a tout de même des situations exceptionnelles qui autorisent des écarts, non?
Oui, pour les malades ou encore les étudiants qui passent des concours. Il y a beaucoup de flexibilité entérinée par les jurisconsultes au niveau de la pratique spirituelle. Il y a unanimité entre les savants au sujet du verset qui nous parle de la prescription du jeûne. La finalité, c’est la quête de la paix intérieure. Dieu veut la faciliter.

Puisqu’il est avant tout question de spiritualité, le jeûne est-il ponctué d’étapes?
Les deux premiers jours sont difficiles pour ceux qui n’ont pas l’habitude de jeûner. Mais passé ce moment-là, on prend le rythme et on devient très vite accro. À la fin, il est même difficile de retourner à la vie normale. Sur le plan spirituel, il y a évidemment une progression. Les dix derniers jours, on se rapproche de la nuit du destin. C’est une nuit inconnue, cachée. C’est le moment où l’on doit redoubler d’effort pour gagner cette proximité avec Dieu. C’est là que le jeûneur pourra atteindre un niveau spirituel élevé.

Et vous-même, vous pensez vous en approcher?
J’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi-même pour corriger mes défauts. Le jeûne est symbole de sincérité, mais c’est entre moi et Dieu.

Créé: 06.05.2019, 11h26

Articles en relation

Trois choses à savoir sur le ramadan

Religion Les musulmans pratiquants ont entamé le mois du ramadan. Durant trente jours, ils vont s’abstenir de boire et manger entre le lever et le coucher du soleil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manif: faible mobilisation chez les fonctionnaires genevois
Plus...