Un raid de la coalition tue 21 civils fuyant Raqa

Syrie21 civils qui fuyaient la ville tenue par Daech ont péri dans une frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis.

Image prétexte. Capture écran d'une vidéo non datée, publiée par un média lié au groupe Etat islamique, montrant la ville de Raqqa après un raid.

Image prétexte. Capture écran d'une vidéo non datée, publiée par un média lié au groupe Etat islamique, montrant la ville de Raqqa après un raid. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une frappe aérienne de la coalition dirigée par les Etats-Unis a fait 21 morts parmi des civils à Raqa en Syrie. Les victimes étaient en train de fuir ce bastion du groupe Etat islamique.

«Les civils embarquaient dans de petits bateaux sur la rive nord de l'Euphrate pour fuir les faubourgs du sud de Raqa», a expliqué le chef de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) Rami Abdel Rahman. Il a précisé que des femmes et des enfants faisaient partie des personnes tuées, sans pouvoir dire combien. «Plusieurs blessés sont dans un état critique», a ajouté le responsable de cette ONG dont le siège est en Grande-Bretagne.

Le collectif «Raqa is Being Slaughtered Silently» («Raqa est massacrée en silence») a également fait état de la frappe de lundi, disant qu'elle a touché des gens «attendant près du fleuve, et d'autres à bord de bateaux qui essayaient de traverser» l'Euphrate. Il a ajouté que des habitants tentaient de fuir Raqa dans des embarcations après que les deux principaux ponts pouvant permettre de sortir de cette ville eurent été détruits. Des milliers de civils ont déjà fui la ville, située dans le nord du pays.

Sous-estimation

Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis, s'apprêtent à attaquer Raqa. Le tout avec l'appui aérien de la coalition internationale, dont les bombardements visent le groupe Etat islamique. Des avions russes ont aussi effectué des raids contre des convois du groupe EI partant de Raqa.

Les frappes de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie ont fait au moins 484 morts parmi les civils depuis qu'elles ont commencé à l'été 2014, selon le dernier bilan publié par les militaires américains le 2 juin.

La coalition met à jour tous les mois le nombre des victimes civiles de ses attaques. Elle est toutefois accusée par des organisations non gouvernementales de le sous-estimer. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2017, 00h27

Articles en relation

Le parcours de djihadistes suisses passé au crible

Première Une étude menée aux Universités de Genève et Berne révèle les trajectoires de vie de dix personnes revenues de Syrie. Plus...

L'assaut sur Raqa lancé «dans quelques jours»

Syrie Les Forces Démocratiques Syriennes ne se situent désormais qu'à quelques kilomètres du bastion de l'Etat islamique. Plus...

Syrie: une nouvelle rencontre mi-juin à Astana

Pourparlers de paix Damas aurait été invité à un nouveau round de négociations sous l'égide de la Russie, de l'Iran et la Turquie. Plus...

Les frappes de la coalition ont tué près de 500 civils

Irak-Syrie Les militaires américains ont publié le dernier bilan des victimes civiles, largement contesté par un collectif de journalistes. Plus...

«En Syrie, le CICR fait face à un défi humanitaire nouveau»

Interview Interview Le président du CICR, Peter Maurer rentre de Damas où il a pu dresser un nouvel état des lieux après six ans de conflit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Dons d'organes: le Conseil Fédéral veut le consentement des proches
Plus...