Passer au contenu principal

Le plan Trump fâche Calmy-Rey et d’autres ex-leaders

Cinquante anciens dirigeants européens appellent à rejeter la solution américaine pour le règlement du conflit.

Cinquante noms d’anciens leaders européens s’opposent au plan américain pour le conflit israélo-palestinien.
Cinquante noms d’anciens leaders européens s’opposent au plan américain pour le conflit israélo-palestinien.
DR

Les ex-conseillères fédérales Micheline Calmy-Rey et Ruth Dreifuss, des ex-premiers ministres de l’Irlande, de la Norvège, de la Pologne, de l’Italie, mais aussi des ex-secrétaires généraux de l’OTAN: cinquante noms d’anciens leaders européens figurent au bas d’une lettre ouverte diffusée jeudi pour appeler les dirigeants actuels du Vieux-Continent à s’opposer au plan américain pour le conflit israélo-palestinien dévoilé en janvier. «Considérant l’urgence de la situation, nous appelons l’Europe à rejeter le plan américain comme base de négociations et à prendre des mesures immédiates et effectives pour contrer la menace d’une annexion», est-il écrit en anglais.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.