Elle meurt noyée car son père refuse qu'on la touche

DubaïEn détresse dans l'eau au large de Dubaï, une jeune femme est morte car son père craignait que les sauveteurs la déshonorent en la touchant.

Le drame s'est déroulé sur une plage de Dubaï.

Le drame s'est déroulé sur une plage de Dubaï. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C'est un fait divers tragique qui vient de se dérouler sur une plage Dubaï. Un père de famille a préféré laisser mourir sa fille de 20 ans qui se noyait plutôt qu'un inconnu ne la touche pour la sauver, rapporte le site emirates247.com et le gratuit anglais Metro.

Tout avait pourtant commencé normalement. L'homme avait pris toute sa petite famille à la plage pour pique-niquer et passer du bon temps. Les enfants se baignaient dans l'eau lorsque la fille de 20 ans a commencé de se noyer et d'appeler à l'aide. Deux sauveteurs sont alors immédiatement venus à son secours.

Ils ont cependant dû franchir un obstacle inattendu et de taille: le père, dont les croyances le persuadaient que si des inconnus touchaient sa fille, celle-ci serait déshonorée. Il a donc interdit aux sauveteurs de s'interposer.

Homme violent

Le responsable de la sécurité de Dubaï a expliqué que l'homme était grand et costaud. «Il a commencé par pousser les sauveteurs pour les empêcher de secourir la jeune femme et il s'est montré violent envers eux. Il leur a dit qu'il préférait voir sa fille morte plutôt que touchée par des étrangers», a-t-il raconté, choqué. «Je ne pourrai jamais oublier ça».

A force de gêner les secouristes, le père leur a fait perdre tellement de temps qu'ils n'ont pas réussi à l'écarter pour sauver la jeune femme à temps.

Le père de famille a été arrêté par la police de Dubaï. Il est poursuivi pour sa responsabilité dans la mort de sa fille.

(nxp)

Créé: 10.08.2015, 14h49

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bolsonaro chez Trump
Plus...