Egypte: la police dit avoir tué 14 djihadistes

AttentatAu lendemain d'un attentat signé Daech qui a tué 21 soldats dans le Sinaï, la police a attaqué un camp d'entraînement djihadiste.

Image d'illustration - au moins 21 soldats ont été tués vendredi dans une attaque revendiquée par le groupe EI. Ici, l'un d'eux est enterré (samedi 8 juillet 2017).

Image d'illustration - au moins 21 soldats ont été tués vendredi dans une attaque revendiquée par le groupe EI. Ici, l'un d'eux est enterré (samedi 8 juillet 2017). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police égyptienne a affirmé avoir tué samedi quatorze djihadistes présumés au lendemain d'un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). Celui-ci a coûté la vie à au moins 21 soldats.

Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur a indiqué que des forces de police avaient lancé samedi un assaut contre un camp d'entraînement dans la province d'Ismaïliya (nord-est) tuant 14 djihadistes présumés.

Au moins cinq d'entre eux étaient recherchés pour avoir rejoint le groupe EI, selon le communiqué.

Attentat meurtrier

Cet assaut a été lancé au lendemain d'un attentat, perpétré dans le Sinaï et revendiqué par la branche égyptienne du groupe djihadiste, qui a tué au moins 21 soldats selon des responsables.

Cette attaque est l'une des plus meurtrières pour l'armée depuis le début il y a quatre ans d'une vague d'attentats menés par des groupes extrémistes contre des militaires et des policiers, qui a fait des centaines de morts.

La branche égyptienne du groupe EI, le groupe «Province du Sinaï», avait revendiqué l'attaque dans la nuit de vendredi à samedi, affirmant que des «soldats du califat» avaient attaqué une position de l'armée au sud de la localité de Rafah, proche de la frontière avec la bande de Gaza.

Officier abattu

Depuis que l'armée a destitué en 2013 le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, des groupes extrémistes - notamment «Province du Sinaï» - ont multiplié les attentats visant les forces de l'ordre.

Par ailleurs, le groupe islamiste Hasam a revendiqué dans un communiqué le meurtre vendredi d'un officier de police. Selon le ministère de l'Intérieur, deux hommes armés l'ont abattu alors qu'il sortait de chez lui, au nord du Caire.

La police accuse Hasam d'être affilié aux Frères musulmans, mouvement considéré comme «terroriste» par les autorités égyptiennes. Ces derniers mois, Hasam a revendiqué plusieurs assassinats et attentats au Caire et dans le delta du Nil, notamment contre la police. (ats/nxp)

Créé: 09.07.2017, 01h14

Articles en relation

Vague d'attaques contre des soldats dans le Sinaï

Egypte Selon l'armée, 26 soldats ont été blessés ou tués. La branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) est mise en cause. Plus...

Haro sur Al-Jazira, la chaîne satellitaire des révolutions arabes

Golfe Persique Arabie saoudite, Emirats arabes unis et Egypte ont donné au Qatar jusqu’à ce mardi soir pour faire taire le leader de l’info en continu. Plus...

L'étonnante offensive arabe pour étrangler le Hamas

Proche-Orient Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Egypte et Autorité palestinienne mettent à genoux deux millions de Gazaouis. Plus...

Une loi controversée sur les ONG est promulguée

Egypte Prison, amendes, autorisations d'Etat nécessaires... une loi égyptienne menace de rendre la vie des ONG compliquée. Plus...

Exécutés après avoir refusé de «renier leur foi»

Egypte Les rescapés de l'attaque de vendredi qui a fait 29 morts dans la région de Minya ont raconté le déroulement du massacre. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne offre un milliard à Sion 2026
Plus...