Le Mouvement des non-alignés hausse le ton

DiplomatieRéunis au Venezuela ce week-end, les non-alignés ont demandé la levée des sanctions économiques «unilatérales».

Nicolas Maduro, lors de la réunion du Mouvement des non-alignés à Caracas le 21 juillet.

Nicolas Maduro, lors de la réunion du Mouvement des non-alignés à Caracas le 21 juillet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Mouvement des non-alignés, qui compte 120 pays, a réclamé dimanche la levée des sanctions économiques «unilatérales» dans une déclaration adoptée lors d'une réunion ministérielle à Caracas. Les intervenants y ont fustigé la politique américaine envers le Venezuela, l'Iran et la Syrie.

Les non-alignés - dont le mouvement a été fondé à l'époque de la Guerre froide en 1961 à Belgrade -, rejettent l'«unilatéralisme» comme outil de politique étrangère ainsi que «les mesures adoptées unilatéralement par certains Etats qui peuvent mener à l'érosion et à la violation de la Charte des Nations unies, du droit international et des droits de l'homme», indique «la Déclaration politique de Caracas» adoptée par les ministres des Affaires étrangères et diplomates.

Le texte réclame la «révocation» des sanctions «de manière complète et immédiate». Le document n'évoque pas explicitement les sanctions américaines contre le Venezuela, l'Iran ou Cuba, mais au cours de leurs interventions, les chefs de la diplomatie de ces trois pays ont vertement critiqué les mesures prises à leur encontre.

«Terrorisme économique»

Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien, s'en est ainsi pris samedi à l'«aventurisme unilatéral» et au «terrorisme économique» de Washington. Ces mesures «sont des moyens d'agression, dirigés contre les populations civiles pour atteindre des objectifs politiques», a encore tonné M. Zarif dimanche.

«C'est du terrorisme, purement et simplement du terrorisme», a-t-il dit. Dans ses interventions publiques, M. Zarif n'a pas évoqué le sort du pétrolier battant pavillon britannique arraisonné par l'Iran dans le détroit d'Ormuz. Le Venezuela, qui a la présidence tournante du Mouvement des non-alignés depuis 2016, est lui aussi sous le coup de sanctions de l'administration de Donald Trump.

Elle cherche par ce biais à augmenter la pression et, in fine, déloger du pouvoir le président socialiste Nicolas Maduro au profit de l'opposant Juan Guaido, reconnu comme président par intérim par une cinquantaine de pays dont les Etats-Unis. La réunion ministérielle de Caracas a servi à préparer le sommet des non-alignés prévu en octobre à Bakou. L'Azerbaïdjan sera le prochain pays à présider le Mouvement. (ats/nxp)

Créé: 22.07.2019, 05h30

Visite au Nicaragua du chef de la diplomatie iranienne

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif est arrivé dimanche après-midi à Managua pour une visite officielle au Nicaragua, a-t-on appris de source officielle nicaraguayenne. La visite de Mohammad Javad Zarif intervient alors que la tension est à son comble après l'arraisonnement par l'Iran d'un pétrolier britannique, le Stena Impero, consigné avec ses 23 membres d'équipage au large du port de Bandar Abbas, dans le sud de l'Iran.
Une conférence de presse du chef de la diplomatie iranienne prévue lundi a été annulée, par les autorités nicaraguayennes qui ont invoqué «un agenda chargé».

Articles en relation

L'Iran évoque un «terrorisme économique» américain

Iran Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, s'en est pris aux Etats-Unis, lors d'un déplacement au Venezuela. Plus...

Nicolas Maduro dénonce le «chantage» de l'UE

Venezuela L'UE a annoncé être prête à élargir encore les sanctions si les négociations de La Barbade ne débouchent sur «aucun résultat concret». Plus...

Les Etats-Unis resserrent l'étau sur Cuba

Sanctions Malgré les protestations de l'UE et du Canada, Washington accentue la pression économique sur La Havane. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Maudet s'oppose au budget 2020
Plus...