Moscou ne veut pas de missiles US en Asie

ArmementLes Etats-Unis veulent déployer de nouveaux missiles américains en Asie, mais la Russie s'y oppose.

Moscou reste ouverte au dialogue avec les Etats-Unis sur la question des armes auparavant interdites selon le traité INF.

Moscou reste ouverte au dialogue avec les Etats-Unis sur la question des armes auparavant interdites selon le traité INF. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Russie considérera tout déploiement de missiles américains en Asie/Pacifique comme une «menace» pour ses intérêts. Elle s'en est prise vendredi à Genève au conseiller à la sécurité nationale John Bolton qui «entrave» l'avenir de discussions sur un traité nucléaire.

Il y a quelques jours, le nouveau secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, avait plaidé pour le déploiement «le plus tôt possible» de nouveaux missiles américains en Asie. Des déclarations rapidement dénoncées par la Chine.

Pour Moscou aussi, cette situation serait inacceptable. «Nous la considérerions» comme une menace et «répondrions de manière appropriée», a affirmé devant les correspondants accrédités à l'ONU l'ambassadeur russe auprès des Nations Unies à Genève, Guennadi Gatilov.

«Comment et par quels moyens, il faudrait le décider», a-t-il ajouté. Mais comme le président Vladimir Poutine l'a affirmé après le retrait américain du traité INF sur les missiles nucléaires de portée intermédiaire, «nous ne serons pas les premiers» à recourir à de nouveaux armements, a encore dit l'ancien vice-ministre des Affaires étrangères.

Dialogue

Moscou reste ouverte au dialogue avec les Etats-Unis sur la question des armes auparavant interdites selon le traité INF. La Russie «n'exclut pas la possibilité de discussions multilatérales» comme Washington le souhaite avec Pékin. Mais tous les acteurs nucléaires devraient être présents, y compris la Grande-Bretagne et la France, affirme M. Gatilov. Et la Chine a dit non, fait-il remarquer.

La Russie dit être aussi prête à discuter d'une extension du traité de réduction des armes stratégiques entre les deux pays, qui arrive à échéance en 2021. Mais les déclarations de John Bolton laissent penser que les Etats-Unis «doutent de ce dispositif et empêchent» de telles négociations, a également expliqué M. Gatilov. (ats/nxp)

Créé: 09.08.2019, 13h46

Articles en relation

Explosion sur une base: deux morts et radioactivité

Russie Une base de lancement de missiles dans la région d'Arkhangelsk a été la proie des flammes après une explosion. Elle a provoqué une brève hausse de la radioactivité. Plus...

Désarmement: Poutine appelle à «éviter le chaos»

Fin du traité INF Avec la fin du traité de désarmement nucléaire INF, la Russie veut des pourparlers et affirme qu'elle sera «contrainte» de fabriquer certains missiles si les USA en font de même. Plus...

États-Unis et Russie mettent fin au traité nucléaire INF

Désarmement Washington a confirmé sa sortie du traité en accusant à nouveau Moscou de violer ce texte bilatéral emblématique conclu pendant la guerre froide. Berne déplore. Plus...

Missile saisi: les Suisses contribueront à l'enquête

Italie La découverte d'un arsenal de guerre en Italie qui a mené à l'arrestation de trois personnes dont un Suisse, nécessite la coopération de plusieurs polices internationales. Plus...

Washington va pouvoir moderniser son arsenal

Armes nucléaires Les Etats-Unis utilisent la violation du traité INF par Moscou pour se doter de nouvelles armes nucléaires, notamment un missile de croisière interdit par l'accord. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...