Passer au contenu principal

Moscou s’affirme en leader des armes hypersoniques

Vladimir Poutine entend déployer en 2019 un missile nucléaire «indétectable» volant à Mach 20.

L’Avangard frappe «comme une météorite, comme une boule de feu», selon Poutine.
L’Avangard frappe «comme une météorite, comme une boule de feu», selon Poutine.
EPA

Pouvoir frapper n’importe qui, n’importe où, n’importe quand, sans même être détecté à l’avance par des satellites ou des radars… Ce rêve de superpuissance, la Russie serait sur le point de le réaliser, à en croire Vladimir Poutine. Le président a annoncé fièrement, ce mercredi, que ses forces armées ont conduit avec succès le test final du nouveau missile hypersonique Avangard, capable de transporter des ogives nucléaires et de déjouer les systèmes de défense aérienne des États-Unis. Ce vecteur, volant à une vitesse vingt fois plus rapide que le son, sera déployé en 2019, s’est félicité le maître du Kremlin, vantant un «merveilleux, parfait cadeau de Nouvel-An pour la nation».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.