«Le Monde» épingle Tariq Ramadan pour un fake

BirmanieLe drame de la minorité musulmane des rohingyas suscite l’émotion. L’intellectuel genevois s’excuse d’un tweet illustré de photos prises ailleurs.

Tariq Ramadan épinglé pour un montage photo sujet à caution.

Tariq Ramadan épinglé pour un montage photo sujet à caution. Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’exode dramatique de la minorité musulmane des rohingyas de Birmanie – plus de mille morts selon la rapporteuse spéciale de l’ONU et près de 300 000 réfugiés au Bangladesh – suscite des réactions dans le monde entier. Une pétition intitulée «Take back Aung San Suu Kyi’s Nobel Peace Prize» (Retirez son Prix Nobel de la paix à Aung San Suu Kyi), mise en ligne par un activiste anticorruption d’Indonésie, avait ainsi reçu vendredi plus de 388 000 signatures.

Sur son compte Twitter, le Genevois Tariq Ramadan trouvait, lui, que la communauté internationale a des «indignations sélectives» et qu’elle est bien silencieuse sur les exactions subies par cette minorité musulmane de la part de l’armée birmane.

Mardi, il avait publié un montage de photos atroces montrant des centaines de cadavres calcinés, une immolation et un père en larmes portant le corps de son fils, pour illustrer les persécutions et violences subies par les rohingyas. Ce tweet a été épinglé par les chasseurs de «fake» des Décodeurs du quotidien Le Monde. La première image avait été prise au Congo, la seconde, en Inde… Vendredi, ce tweet n’était plus en ligne et l’islamologue, professeur à l’Université d’Oxford, présentait des excuses. «Des amis normalement fiables m’ont transmis des images qui étaient des fakes», reconnaît l’intellectuel, qui avoue avoir fait preuve de légèreté. «Sous le coup de l’émotion, ils me les ont transmises sans vérifier… Je suis désolé de cette grossière erreur… Je suis le premier et le seul responsable de ne pas avoir vérifié, ce que je fais généralement.» Dont acte.

(TDG)

Créé: 08.09.2017, 18h15

Articles en relation

Les Rohingyas sont «des terroristes» pour Aung San Suu Kyi

Birmanie La Prix Nobel de la paix et dirigeante de facto du Myanmar qualifie de «désinformation» les accusations de génocide. Plus...

Des réfugiés rohingyas expédiés en enfer

Sous-continent indien Face à l’afflux de réfugiés fuyant les violences en Birmanie, le Bangladesh envisage de les parquer sur une île marécageuse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Merkel échoue à former une coalition
Plus...