Passer au contenu principal

Les missiles «roumains» de l’OTAN fâchent Moscou

L’inauguration, jeudi en Roumanie, d’un système de défense antimissile passe mal en Russie, qui y voit une «menace pour sa sécurité»

La garde d'honneur roumaine, ce jeudi, lors de la mise en service du système de défense antimissile.
La garde d'honneur roumaine, ce jeudi, lors de la mise en service du système de défense antimissile.
Keystone

Nouvelle étape, jeudi, dans le bras de fer politico-militaire entre l’OTAN et la Russie. Bien que prévue de longue date, la mise en service dans le cadre de l’Alliance atlantique d’un système de défense antimissile américain à Deveselu, dans le sud de la Roumanie, a provoqué une réaction aussi immédiate que courroucée de Moscou, qui y voit une menace pour sa sécurité.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.