Passer au contenu principal

SyrieDes missiles interceptés au-dessus de Damas

Tirés depuis le plateau du Golan, occupé en partie par Israël, ces missiles ont été interceptés par la défense antiaérienne.

L'attaque s'est déroulée à 23h45 locale (22h45 en Suisse). (Image d'illustration)
L'attaque s'est déroulée à 23h45 locale (22h45 en Suisse). (Image d'illustration)
AFP

La défense antiaérienne syrienne a intercepté jeudi au-dessus de Damas plusieurs missiles tirés de la partie occupée par Israël du plateau syrien du Golan, a annoncé l'agence de presse étatique Sana. «Notre défense antiaérienne a intercepté des cibles hostiles dans le ciel de Damas», a écrit Sana, ajoutant que les «missiles ont été tirés des Hauteurs occupées du Golan».

Plusieurs missiles ont été interceptés avant qu'ils puissent atteindre leurs cibles, selon l'agence. L'attaque s'est déroulée à 23h45 locale (22h45 en Suisse), selon une source de l'armée syrienne citée par Sana, au moment où un correspondant de l'AFP à Damas a entendu de fortes explosions.

Attaque imputée à Israël par l'OSDH

L'Observatoire syrien des Droits de l'homme (OSDH), une ONG qui a son siège en Grande-Bretagne, a imputé cette attaque à Israël, qui ne l'a de son côté pas revendiquée. L'OSDH a ajouté qu'étaient visées les milices soutenues par l'Iran près de la capitale syrienne et que certains missiles avaient touché leurs cibles, dont un dépôt d'armes près de l'aéroport.

Amnesty International a accusé lundi le régime syrien et son allié russe de «crimes de guerre», après avoir documenté 18 attaques menées au cours de l'année passée contre des écoles et des centres médicaux du nord-ouest de la Syrie. (10 mai 2020)
Amnesty International a accusé lundi le régime syrien et son allié russe de «crimes de guerre», après avoir documenté 18 attaques menées au cours de l'année passée contre des écoles et des centres médicaux du nord-ouest de la Syrie. (10 mai 2020)
AFP
Les batteries antiaériennes syriennes ont intercepté lundi des frappes israéliennes dans le nord du pays, a affirmé l'agence de presse officielle Sana. (4 mai 2020 - Image d'archive)
Les batteries antiaériennes syriennes ont intercepté lundi des frappes israéliennes dans le nord du pays, a affirmé l'agence de presse officielle Sana. (4 mai 2020 - Image d'archive)
AFP
La défense anti-aérienne syrienne est entrée en action contre «l'agression américaine, britannique et française», a rapporté la télévision d'Etat syrienne. Le régime syrien a jugé que cette opération militaire constituait une violation «flagrante» du droit international et était «vouée à l'échec».
La défense anti-aérienne syrienne est entrée en action contre «l'agression américaine, britannique et française», a rapporté la télévision d'Etat syrienne. Le régime syrien a jugé que cette opération militaire constituait une violation «flagrante» du droit international et était «vouée à l'échec».
Keystone
1 / 150

Israël a, à plusieurs reprises, bombardé de telles milices en Syrie, avec l'objectif affiché de mettre fin à la présence iranienne dans ce pays. Le 6 février, 23 soldats syriens et combattants étrangers ont été tués lors de frappes israéliennes en Syrie. Trois Iraniens et sept combattants étrangers soutenus par Téhéran figuraient parmi les morts, selon l'OSDH.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.