Migrants: un nouveau navire saisi, le «Mare Jonio»

ItalieLe nouveau décret permettant de stopper les bateaux portant assistance aux migrants est utilisé pour barrer la route au «Mare Jonio».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le bateau humanitaire Mare Jonio, affrété par un collectif italien de gauche, l'ONG , a été saisi par les autorités italiennes, ont indiqué mardi des sources proches du Ministère de l'intérieur.

Le bateau à l'ancre près de l'île de Lampedusa (sud de la Sicile) avait secouru 98 personnes au large de la Libye, dont 67 (femmes, enfants, personnes malades) ont été débarquées en Italie.

L'ONG a affirmé sur les réseaux sociaux que son bateau était entré dans les eaux territoriales italiennes «avec l'autorisation formelle des gardes-côtes», en ajoutant qu'il s'agissait de «l'ultime vendetta de ceux qui ne tolèrent pas que l'humanité puisse prévaloir».

Arsenal répressif

Le ministre italien de l'Intérieur sortant, le souverainiste Matteo Salvini, a fait adopter un décret renforçant l'arsenal répressif contre les navires portant assistance aux migrants.

Il doit quitter ses fonctions dans les prochains jours après la crise gouvernementale qu'il a provoquée début août en faisant éclater la coalition au pouvoir que son parti, la Ligue, formait depuis juin 2018 avec le Mouvement 5 étoiles (antisystème).

Avant le Mare Jonio, le navire humanitaire Eleonore, de l'ONG allemande Lifeline, avec une centaine de migrants à bord, avait été saisi lundi par les autorités italiennes après avoir violé l'interdiction d'entrée dans les eaux territoriales en accostant au sud de la Sicile, à Pozzalo.

La police a arrêté à bord de l'Eleonore un passeur présumé soudanais de 18 ans qui aurait organisé leur départ de Libye sur un bateau pneumatique.

Un autre navire, l'Alan Kurdi, de l'ONG allemande Sea Eye, fait encore route vers Malte. Par ailleurs, l'Ocean Viking, affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières, a quitté lundi soir Marseille pour une deuxième mission au large de la Libye, après avoir secouru 356 migrants en août.

Mediterranea Saving Humans

(afp/nxp)

Créé: 03.09.2019, 13h09

Articles en relation

Corsica Linea sauve 18 migrants à la dérive

Méditerranée La compagnie française de navigation maritime a secouru 18 migrants sur son ferry. Ceux-ci ont été débarqués lundi dans le port espagnol d'Alcudia, à Majorque. Plus...

Salvini interdit l'entrée au navire d'une ONG

Migrants Le ministre de l'Intérieur sortant a interdit l'entrée dans les eaux territoriales italiennes d'un nouveau bateau de migrants. Plus...

Les 356 rescapés de l’«Ocean Viking» ont débarqué à Malte

Sauvetage en Méditerranée Après quatorze jours d’attente en mer, un accord européen a été trouvé. Les migrants vont être répartis dans six pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...