Meurtre d'une journaliste: un homme inculpé

Irlande du NordLa police nord-irlandaise a mis en examen un homme pour le meurtre de la journaliste Lyra MC Kee, tuée lors d'affrontements à Londonderry en 2019.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 52 ans a été inculpé mercredi dans l'affaire du meurtre de la journaliste Lyra MC Kee, tuée lors d'affrontements à Londonderry entre le groupe dissident Nouvelle IRA et la police en avril 2019, a annoncé la police nord-irlandaise.

L'homme, originaire de Londonderry, où les faits s'étaient déroulés, doit être présenté à la justice jeudi. Trois autres suspects ont été remis en liberté.

«J'ai toujours dit qu'un certain nombre de personnes étaient impliquées, outre le tireur, la nuit où Lyra a été tuée», a déclaré dans un communiqué un responsable de la police, Jason Murphy, soulignant que «la recherche de preuves pour que le tireur soit présenté à la justice se poursuit».

Arrêté mardi, le suspect a été inculpé pour meurtre, possession d'une arme avec l'intention d'attenter à la vie et pour avoir revendiqué son appartenance à une organisation interdite.

Rappel des faits

Lyra McKee, 29 ans, a été mortellement blessée le 18 avril 2019 dans le quartier catholique de Creggan, à Londonderry (Derry, pour les nationalistes irlandais), une ville située sur la frontière irlandaise.

Un groupe dissident républicain, la Nouvelle IRA, avait reconnu sa responsabilité dans la mort de la jeune femme, dans une déclaration au quotidien The Irish News, arguant qu'elle se «tenait à côté des forces ennemies» en référence aux forces de police.

Son décès avait provoqué une vive émotion, ravivant le souvenir des «Troubles» qui ont déchiré la province britannique d'Irlande du Nord pendant trois décennies.

Ces violences opposant républicains nationalistes (catholiques), partisans de la réunification de l'Irlande, et loyalistes unionistes (protestants), défenseurs du maintien dans la Couronne britannique, ont fait quelque 3.500 morts avant de prendre fin grâce à l'accord de paix du Vendredi saint de 1998. (afp/nxp)

Créé: 12.02.2020, 18h44

Articles en relation

Appel à la paix aux funérailles de Lyra McKee

Irlande du Nord L'émotion était vive mercredi à Belfast lors des obsèques de la journaliste tuée par la Nouvelle IRA. De nombreuses personnalités politiques étaient présentes. Plus...

Journaliste tuée: deux hommes interpellés

Irlande du Nord Deux jeunes de 18 et 19 ans ont été arrêtés dans l'enquête de la mort de Lyra McKee, journaliste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...