Manifestations aux cris de «démission»

EspagneDes milliers d’Espagnols ont défilé samedi soir dans le centre de Madrid pour protester contre la politique d’austérité menée par le gouvernement de droite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les manifestants ont dénoncé le budget 2013, qui prévoit 39 milliards d’euros d’économies.

Répondant aux appels lancés sur les réseaux sociaux par la mouvance des «indignés», les manifestants étaient encadrés sur le parcours par des dizaines de fourgons de police, le défilé n’ayant pas été officiellement annoncé.

«Ils ne nous représentent pas», «plus d’éducation, moins de policiers», «rejoins-nous, ne nous regarde pas», «démission», criait la foule massée derrière une grande banderole blanche sur laquelle on pouvait lire: «Non aux coupes budgétaires».

«Je suis d’en bas, du peuple. Je suis venue manifester parce qu’ils nous prennent tout, la santé, l’éducation, les maisons», a raconté Sabine Alberdi, une manifestante de 50 ans. Elle a évoqué les coupes budgétaires qui étranglent une large partie de la population, les expulsions de propriétaires surendettés qui se multiplient dans le pays où un actif sur quatre est au chômage.

«Cernons le Congrès»

Depuis un mois, la mouvance des «indignés» a pris l’habitude de manifester aux abords de la Chambre des députés, sous le mot d’ordre «Cernons le Congrès», pour protester contre le budget 2013 en cours d’examen au Parlement. Prévoyant 39 milliards d’euros (47 milliards de francs) d’économies, dont la poursuite du gel des salaires des fonctionnaires, il doit être voté en décembre par les députés.

Au total, le gouvernement de droite de Mariano Rajoy prévoit d’économiser 150 milliards d’euros entre 2012 et 2014 pour redresser les comptes publics.

Cette politique, qui inclut des baisses de salaires et des indemnités de chômage, des hausses d’impôts, notamment de la TVA, des coupes dans la santé et dans l’éducation, impose de lourds sacrifices à de nombreux Espagnols. (ats/nxp)

Créé: 27.10.2012, 21h32

Articles en relation

Des centaines de policiers espagnols en pétard

Madrid Les policiers espagnols se sont rassemblés en masse samedi à Madrid, dans le hurlement des pétards et des sifflets, pour crier leur colère contre les coupes budgétaires et la suppression d'avantages sociaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.