Manifestation contre le président Hernandez

HondurasVendredi soir, des milliers de Honduriens sont descendus dans la rue pour protester contre le pouvoir en place.

Les manifestants protestent contre le président hondurien, dont des proches sont impliqués dans un scandale de corruption.

Les manifestants protestent contre le président hondurien, dont des proches sont impliqués dans un scandale de corruption. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque 5000 personnes ont défilé vendredi soir dans la capitale hondurienne Tegucigalpa aux cris de «JOH Dehors», en référence au président Juan Orlando Hernandez, que ses détracteurs accusent d'être lié à des personnalités accusées de corruption et trafic de drogue.

Les manifestants ont réclamé «la destitution immédiate de Juan Orlando Hernandez, ainsi que l'ouverture d'une enquête sur ses relations avec son cercle familial et ses alliés politiques», selon un communiqué du collectif Mouvement des Indignés, organisateur de la manifestation.

«Hernandez entretient des relations avec des personnes impliquées dans des actes de corruption et dans le narcotrafic. Son propre frère Antonio (Tony) Hernandez est en procès à New York où il est accusé de trafic de drogue à grande échelle», ajoute le communiqué des Indignés.

«Personne n'est au dessus des lois»

Ancien député, Tony Hernandez a été arrêté le 23 novembre à Miami et inculpé de trafic de drogue. Il doit comparaître en jugement le 10 septembre. Le président hondurien s'est dit touché d'avoir appris l'inculpation de son frère, avec lequel il a pris ses distances en assurant que «personne n'est au dessus des lois».

Les Indignés avaient déjà exigé le départ du président Hernandez en 2015, lors de son premier mandat (2014-18). Il avait alors reconnu que son parti avait reçu pour financement de campagne près de 100'000 dollars provenant d'une escroquerie à la sécurité sociale. Il avait alors souligné n'avoir pas été tenu au courant de ce financement illicite.

L'opposition lui reproche également d'avoir été réélu pour un second mandat (2018-22) à travers une série de fraudes réalisées grâce au contrôle de certains organismes électoraux. (afp/nxp)

Créé: 06.04.2019, 10h56

Articles en relation

Honduras: vers une ambassade à Jérusalem

Diplomatie Le Honduras envisage lui aussi de transférer son ambassade en Israël à Jérusalem. Plus...

Le président hondurien dans l'embarras

Justice Le frère du président du Honduras a été arrêté à Miami, soupçonné de liens avec des cartels de trafic de drogue. Plus...

Rafle contre les gangs, 500 arrestations

Amérique centrale Lors d'une opération coordonnée au Salvador, au Guatemala et au Honduras, 500 membres présumés de gangs ont été arrêtés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...