Manifestation à Bratislava pour le journaliste tué

Slovaquie Près de 15'000 personnes ont rendu hommage dans la capitale au journaliste slovaque Jan Kuciak, assassiné alors qu'il enquêtait sur la mafia.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Bratislava et dans d'autres villes de Slovaquie en mémoire du journaliste d'investigation Jan Kuciak, assassiné. Il était spécialisé dans les enquêtes sur des fraudes fiscales et des détournements de subventions.

Mouvement de colère

Les corps de Jan Kuciak, qui était âgé de 27 ans, et de sa compagne, Martina Kusnirova, ont été découverts le week-end dernier à leur domicile de Velka Maca, à 65 km à l'est de la capitale Bratislava.

L'ultime enquête du journaliste, publiée après sa mort, se penchait sur d'éventuels liens entre des hommes d'affaires italiens et la mafia dans l'est de la Slovaquie.

Sa mort a suscité un mouvement de colère dans l'opinion slovaque et a fragilisé le gouvernement de coalition dirigé par Robert Fico, le parti Most-Hid, membre de la coalition, ayant réclamé sans succès les démissions du ministre de l'Intérieur Robert Kalinak et du chef de la police Tibor Gaspar.

Sept arrestations

Le président de la République, Andrej Kiska, s'est joint aux manifestants, estimés entre 10'000 et 15'000, qui ont marché dans les rues de Bratislava malgré les températures glaciales derrière une bannière proclamant qu'«une attaque contre des journalistes = une attaque contre nous tous».

Les manifestants, qui ont défilé pour la plupart en silence, brandissaient aussi des photographies des deux victimes. Des rassemblements similaires ont eu lieu dans une dizaine d'autres villes du pays.

La police a procédé jeudi à sept arrestations, n'identifiant que partiellement les suspects mais les éléments communiqués correspondent à des personnes mentionnées par Kuciak dans son dernier article.

5e meurtre de journaliste

En Italie, l'agence de presse Ansa a rapporté jeudi que ces suspects avaient été signalés par le passé aux autorités slovaques par les services des procureurs anti-mafia de Calabre.

L'assassinat de Kuciak est le cinquième meurtre d'un journaliste au cours de la décennie écoulée au sein de l'UE, selon Reporters sans Frontières (RSF).

En octobre, la journaliste Daphne Caruana Galizia a été tuée dans l'explosion de sa voiture dans le nord de Malte alors qu'elle enquêtait sur des affaires de corruption impliquant des responsables politiques du pays. (ats/nxp)

Créé: 02.03.2018, 21h41

Articles en relation

Journaliste tué: des mafieux italiens arrêtés

Slovaquie Six Italiens sont soupçonnés d'être mêlés à la mort d'un journaliste qui enquêtait sur la mafia. Plus...

Un reporter tué alors qu'il enquêtait sur la mafia

Slovaquie Un journaliste slovaque a été retrouvé mort chez lui. Il enquêtait sur les liens entre les politiques de son pays et la mafia italienne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...