Un manifestant agressé dans le métro londonien

Extinction RebellionA Londres, un membre de «XR» a été pris à partie par des voyageurs lors d'une action du mouvement écologique. La police a dû intervenir.

Extinction Rebellion a lancé le 7 octobre des actions dans le monde entier pour sensibiliser à l'«urgence climatique».

Extinction Rebellion a lancé le 7 octobre des actions dans le monde entier pour sensibiliser à l'«urgence climatique». Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs membres du mouvement écologiste Extinction Rebellion ont été arrêtés et l'un violemment pris à partie par des usagers, après avoir mené des actions de blocage dans le métro londonien jeudi matin à l'heure de pointe, a annoncé la police des transports britannique.

La police a indiqué avoir procédé à «quatre arrestations à la suite d'incidents d'obstruction aux stations Stratford et Canning Town sur la Jubilee Line», reliant le nord ouest à l'est londonien en passant par le centre de la capitale. Des usagers furieux s'en sont pris à un manifestant qui était monté sur un train, lui jetant des projectiles et l'extirpant de force, dans une ambiance très tendue, selon une vidéo relayée sur les réseaux sociaux.

Extinction Rebellion a indiqué avoir mené une «action non violente» dans deux stations pour un «temps limité» et a confirmé un «incident violent contre un manifestant à Canning Town», dans un communiqué.

Le chef adjoint de la police des Transports Sean O'Callaghan avait exprimé sa «déception» à l'annonce de ces actions, soulignant dans un communiqué mercredi soir que «le métro et le train sont parmi les moyens de transport les plus écologiques à Londres».

Manifestations interdites

Extinction Rebellion, baptisé «XR», a lancé le 7 octobre une série d'actions choc au Royaume-Uni et dans le reste du monde, intitulée «Autumn Uprising» (soulèvement d'automne). Le but: perturber le fonctionnement des capitales pour dénoncer l'inaction des gouvernements contre la crise climatique. Au total, plus de 1600 militants ont été arrêtés dans le cadre du mouvement londonien.

Mais après des manifestations dans le centre financier de Londres lundi, la police a interdit les manifestations à Londres de ce «soulèvement», pointant du doigt les «perturbations graves» provoquées. «XR» a annoncé mercredi contester devant la justice cette interdiction de manifester.

Les militants comptent aussi mener jeudi une action à l'aéroport londonien de Gatwick, pour demander à l'industrie de l'aviation de «réduire le nombre de vols et de ne pas étendre les aéroports», mais ne prévoient pas de perturber le trafic aérien. Des travailleurs soutenant le mouvement, -médecins, avocats, scientifiques- sont aussi appelés à manifester à l'issue de leur journée de travail, du ministère du Travail et des Retraites jusqu'à Trafalgar square, dans le centre de la ville. (afp/nxp)

Créé: 17.10.2019, 11h40

Articles en relation

Extinction Rebellion: le boss est face à la justice

Royaume-Uni L'activiste Roger Hallam, cofondateur du mouvement écologiste, est dans le collimateur de la justice britannique. Plus...

Extinction Rebellion va durcir ses actions de blocage

Londres À Londres, 9500 activistes comptent bloquer une bande de 4 km de long en plein centre-ville. Ils veulent des avancées concrètes en matière de lutte contre le dérèglement climatique. Plus...

Extinction Rebellion occupe le centre de Londres

Lutte pour le climat Les activistes ont bloqué lundi l’accès au quartier de Westminster. Grâce à des astuces plus ou moins extrêmes mais toujours pacifiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Levrat quitte la présidence du PS
Plus...