Madrid menace d'assumer le maintien de l'ordre

CatalogneAprès le blocage d'une autoroute par des indépendantistes, le gouvernement espagnol a tapé du poing sur la table, mardi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le gouvernement espagnol a averti les autorités séparatistes de Catalogne qu'il reprendrait en main le maintien de l'ordre dans la région si elles n'étaient pas capables de l'assurer. Cette annonce intervient après le blocage d'une autoroute par des militants indépendantistes.

La mise en garde s'étale à la une de la presse espagnole mardi. Dans une lettre datée de lundi, le ministre de l'Intérieur Fernando Grande-Marlaska prévient son homologue catalan que si la police régionale qu'il dirige n'exerce pas «les fonctions (...) qui lui incombent», ce sont les forces de sécurité de l'Etat qui interviendront.

La lettre fait référence à une coupure de l'autoroute AP-7, qui relie la France à la côte méditerranéenne espagnole, pendant 15 heures samedi par des militants radicaux des Comités de défense de la République (CDR).

L'exemple des «gilets jaunes»

Sur le modèle des «gilets jaunes» qui manifestent depuis le 17 novembre en France, les CDR ont ensuite levé les barrières de péage de l'autoroute, sans que la police catalane, les Mossos d'Esquadra, intervienne.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères Josep Borrell, en visite à Bruxelles, avait jugé lundi qu'il n'était «pas normal, dans un pays moderne et civilisé, que les autoroutes soient coupées pendant 15 heures parce que quelques centaines de personnes veulent manifester leur mécontentement».

La Catalogne est avec le Pays basque et la Navarre l'une des trois régions autonomes d'Espagne qui disposent de leur propre police. Dans les autres, le maintien de l'ordre est assuré par la police nationale et la Garde civile. (ats/nxp)

Créé: 11.12.2018, 11h05

Galerie photo

La Catalogne face à la détermination de Madrid

La Catalogne face à la détermination de Madrid Les rêves d'indépendance de la Catalogne ont dû céder du terrain face à la résolution de Madrid.

Articles en relation

Puigdemont pourrait diriger depuis la Belgique

Crise en catalogne Carles Puigdemont exercera, depuis son exil belge, son influence sur la catalogne via un organisme taillé sur mesure. Plus...

Un an après, Puigdemont revient à la charge

Espagne L'ancien président catalan Carles Puigdemont poursuivait son combat pour l'indépendance de la Catalogne, samedi. Plus...

Les Catalans sont de nouveau chauds bouillants

Catalogne Des milliers de partisans de l'indépendance ont défilé mardi dans plusieurs villes de Catalogne pour réclamer la libération des dirigeants indépendantistes. Plus...

Semaine noire pour les indépendantistes catalans

Espagne Les deux formations séparatistes qui gouvernent en Catalogne ont perdu mardi, la majorité dont ils disposaient. Plus...

Le parlement catalan veut abolir la monarchie

Espagne Le parlement de la Catalogne a de nouveau provoqué le pouvoir central en votant une résolution visant à abolir la monarchie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...