«Si je ne m'évadais pas, j'allais mourir»

FranceUn Français emprisonné à Madagascar s'est s'évadé avant de rejoindre l'Hexagone après 15 heures de pirogue.

Un avis de recherche a été lancé par les autorités malgaches à l'encontre d'Houcine Arfa.

Un avis de recherche a été lancé par les autorités malgaches à l'encontre d'Houcine Arfa. Image: Facebook

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un ressortissant français condamné à Madagascar à trois ans de prison pour usurpation de fonction s'est évadé et est rentré en France, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Un avis de recherche a été lancé par les autorités malgaches à l'encontre d'Houcine Arfa et de son épouse Marie-Claude Arfa, et diffusé à la télévision malgache mardi.

Houcine Arfa, 54 ans, était emprisonné depuis juin 2017 pour détention illégale d'armes à feu et de munitions, tentative de kidnapping, association de malfaiteurs et usurpation de fonction, selon l'avis de recherche publié par la police malgache. Son épouse est recherchée pour complicité d'évasion.

Contacté, Houcine Arfa a affirmé être rentré en France lundi et son avocat français, Philippe Gumery, a confirmé que son client était effectivement de retour en France.

Quinze heures de pirogue

Houcine Arfa a expliqué avoir profité d'une visite à l'hôpital à Antananarivo pour s'évader le 28 décembre, avec la complicité de personnels. «Si je ne m'évadais pas, j'allais mourir», a-t-il déclaré, affirmant avoir perdu dix-neuf kilos en deux mois et demi.

Le ressortissant français avait été condamné en novembre 2017 à trois ans de prison pour usurpation de fonction et extorsion de fonds, selon l'extrait des minutes de greffe de la cour correctionnelle d'Antananarivo. Il a nié les faits qui lui sont reprochés et dénoncé une «mascarade» destinée à le faire taire.

Depuis fin 2015, il travaillait comme «conseiller» chargé de la sécurité du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Il a, selon lui, quitté en pirogue le territoire malgache et rejoint, après quinze heures de traversée, l'île française de Mayotte, dans l'océan Indien, avant de regagner Paris lundi. (afp/nxp)

Créé: 02.01.2018, 21h07

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...