Londres veut une force de protection des navires

Tanker saisi par l'IranLe Royaume-Uni propose une mesure en vue de garantir la sécurité des navires européens lors de leur déplacement dans le Golfe.

Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Londres va chercher à mettre en place une mission de protection européenne dans le Golfe après la saisie d'un tanker sous pavillon britannique par l'Iran, a déclaré lundi le ministre britannique des Affaires étrangères, répétant que son pays ne cherchait pas la confrontation avec Téhéran.

«Nous allons désormais chercher à mettre en place une mission maritime de protection européenne pour apporter un soutien à un passage sûr à la fois pour les équipages et les cargos dans cette région vitale», a dit Jeremy Hunt devant les députés britanniques, soulignant qu'elle ne ferait «pas partie de la politique de pression des Etats-Unis sur l'Iran». «Nous ne cherchons pas la confrontation avec l'Iran», a-t-il ajouté.

«L'Iran ne veut pas la confrontation»

«L'Iran ne veut pas la confrontation» avec le probable futur Premier ministre britannique Boris Johnson à propos des pétroliers iranien et britannique saisis, a réagi lundi à Managua le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif.

«Il est très important que Boris Johnson comprenne, alors qu'il entre au 10 Downing Street, que l'Iran ne veut pas la confrontation», mais des «relations normales (avec le Royaume Uni), basées sur le respect mutuel», a-t-il déclaré lors d'une rencontre informelle avec des journalistes, en visite officielle au Nicaragua depuis dimanche.

«Tout le monde comprend que commencer un conflit peut être facile, mais y mettre fin serait impossible», a ajouté Mohammad Javad Zarif. «Quiconque commence un conflit, quiconque commence des tensions, quiconque commence une guerre ne sera pas celui qui y mettra fin», a averti le chef de la diplomatie iranienne. (afp/nxp)

Créé: 22.07.2019, 18h30

Trump affirme qu'il devient «plus difficile» pour lui de vouloir négocier avec l'Iran

Donald Trump a affirmé lundi qu'il devenait «plus difficile» pour lui de vouloir négocier avec l'Iran, accusé d'être le «premier des Etats soutenant le terrorisme», après avoir vivement démenti les affirmations de Téhéran selon lesquelles un réseau d'espions iranien de la CIA avait été démantelé.

Articles en relation

Des espions US arrêtés en Iran condamnés à mort

Iran Le démantèlement d'un «réseau d'espions» agissant pour les Etats-Unis, annoncé le 18 juin par Téhéran, trouve son épilogue avec la condamnation à mort de certains des suspects. Plus...

Pétrolier: l'Iran enquête, Londres proteste

Détroit d'Ormuz Le Royaume-Uni a saisi les Nations Unies car l'Iran n'envisage pas de libérer le navire britannique dans l'immédiat. Plus...

L'Iran évoque un «terrorisme économique» américain

Iran Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, s'en est pris aux Etats-Unis, lors d'un déplacement au Venezuela. Plus...

L'Iran reste sourd aux appels à libérer le pétrolier

Détroit d'Ormuz Le pression internationale s’abat sur Téhéran après l’arraisonnement d'un navire battant pavillon britannique. Plus...

Les drones iraniens «sont bien rentrés à leur base»

Moyen-Orient Le porte-parole des forces armées de l'Iran a déclaré que tous les appareils sans pilote étaient de retour, démentant les affirmations de Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...