Les députés britanniques soutiennent l'avortement

Irlande du NordIls ont voté des amendements pour étendre le droit à l'avortement si aucun gouvernement local n'est formé à Belfast d'ici le 21 octobre.

Contrairement au reste du Royaume-Uni, l'avortement, malgré ses supporters comme ici, reste illégal en Irlande du Nord.

Contrairement au reste du Royaume-Uni, l'avortement, malgré ses supporters comme ici, reste illégal en Irlande du Nord. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les députés britanniques ont voté mardi des amendements pour étendre le droit à l'avortement et au mariage entre personnes du même sexe en Irlande du Nord, si aucun gouvernement local n'est formé d'ici le 21 octobre. Belfast est dépourvu d'exécutif depuis janvier 2017.

La province britannique voit ses affaires courantes gérées par Londres. Mardi, des députés travaillistes en ont profité pour présenter et faire adopter ces amendements, et ainsi tenter de contourner l'opposition du principal parti nord-irlandais DUP à tout assouplissement sur ces questions.

Loi de 1861

Contrairement au reste du Royaume-Uni où il est autorisé depuis 1967, l'avortement est illégal en Irlande du Nord, sauf si la grossesse menace la vie de la mère. Les contrevenantes risquent une peine d'emprisonnement à vie, en vertu d'une loi datant de 1861. Le mariage entre personnes de même sexe, autorisé partout ailleurs au Royaume-Uni, y est également interdit.

En juin 2017, la Cour suprême britannique avait estimé que l'interdiction de l'IVG en Irlande du Nord était contraire aux droits de l'homme, sans toutefois se prononcer sur sa légalité en raison de questions de procédure.

L'amendement sur le mariage pour tous a été adopté par 383 voix contre 73. Celui sur le droit à l'avortement a été adopté par 332 voix contre 99. Ils doivent encore être approuvés par la chambre des Lords, la chambre haute du parlement britannique. Ils ne pourront être effectifs si un gouvernement local est restauré avant le 21 octobre. (ats/nxp)

Créé: 09.07.2019, 19h51

Articles en relation

Trump se dit «pro-vie», sauf exceptions

Etats-Unis Alors que le débat fait rage aux Etats-Unis de limiter l'avortement, le président Donald Trump s'est exprimé sur le sujet samedi. Plus...

«Ce texte punit les victimes de viol»

Etats-Unis L'Etat américain de l'Alabama est en passe d'accepter l'interdiction totale de l'avortement, même en cas d'abus sexuel. Plus...

La grève du sexe pour défendre l'avortement

Etats-Unis Les Américaines sont appelées à faire la «grève du sexe» pour défendre le droit à avorter. En cause une loi très restrictive édictée en Géorgie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.