Législatives: fossé entre pro-pétrole et pro-climat

CanadaLes Canadiens élisent ce lundi leurs députés. Le premier ministre Justin Trudeau est critiqué pour sa taxe carbone. Son adversaire conservateur Andrew Scheer promet de l'abolir.

Le Canada possède les troisièmes réserves prouvées de pétrole au monde, situées principalement dans les sables bitumineux de l'ouest du pays.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au Canada, le fossé se creuse entre partisans du pétrole et défenseurs de l'environnement. Le premier ministre Justin Trudeau «est en train de déchirer le pays» avec sa taxe carbone, déplore à la veille des élections fédérales une électrice de la province de la Saskatchewan, fief de son adversaire conservateur Andrew Scheer. Au Canada, le fossé se creuse entre partisans du pétrole et défenseurs de l'environnement.

Les libéraux de Justin Trudeau et leurs rivaux, les conservateurs d'Andrew Scheer, sont au coude-à-coude au niveau national avant les législatives de lundi, mais dans les provinces des prairies, Saskatchewan et Alberta où le pétrole est roi, on est en territoire acquis aux conservateurs.

Gaz et pétrole dans le débat

«J'aimerais voir la production de pétrole et de gaz prospérer alors que M. Trudeau essaie d'y mettre fin», déplore Sarah Wall, une retraitée de 71 ans qui vit dans la circonscription de M. Scheer, en banlieue de Regina, la capitale de la province.

La Saskatchewan n'est pas la principale province pétrolière canadienne, ne représentant que 12% de la production, contre 80% pour l'Alberta, mais l'industrie pétrolière joue un rôle important dans l'économie de la province.

Nombre de ses habitants, tout comme leurs voisins albertains, reprochent au premier ministre Trudeau sa taxe carbone, que M. Scheer a promis d'abolir dès son arrivée au pouvoir s'il l'emportait lundi.

«L'Ouest et l'Est s'affrontent»

Ils accusent aussi le chef d'Etat sortant de n'en avoir pas fait assez pour sortir l'industrie de la crise provoquée par la baisse des cours du pétrole, même s'il a nationalisé l'oléoduc Trans Mountain, une décision qui pourrait lui coûter des voix dans le reste du pays. Pour Mme Wall, M. «Trudeau est en train de déchirer le pays, car l'Ouest et l'Est s'affrontent».

L'Alberta et la Saskatchewan vivent en effet très mal la ferme opposition de l'est du Canada et de leur voisine de l'Ouest, la Colombie-Britannique, à la construction de nouveaux oléoducs, indispensables, selon les autorités locales, pour exporter leur pétrole sur les marchés internationaux.

Les voisins de Mme Wall, Peter et Daisy Popkie, ne cachent pas non plus que le pétrole est la principale raison de leur soutien aux conservateurs de M. Scheer. «Il est plus sensible aux besoins de l'industrie pétrolière ici dans l'Ouest», fait valoir M. Popkie. Leur fils fait des études de géologie et se prépare à travailler dans l'industrie pétrolière en espérant que la situation sera meilleure que sous le gouvernement actuel. «Nous voulons qu'il ait un emploi quand il aura terminé ses études. Nous avons besoin d'emplois dans l'Ouest», insiste Daisy Popkie.

Troisièmes réserves au monde

Pour Andrew Spagrud, directeur d'une entreprise liée au pétrole, Villanova Energy, le choix du bulletin de vote lundi est «évident». «Nous sommes dans un cycle où l'industrie [du pétrole, ndlr] est en mauvais état. La réglementation handicape notre industrie par rapport à nos concurrents», plaide l'homme d'affaires.

Les conservateurs reprochent notamment au gouvernement canadien d'avoir renforcé les dispositions réglementaires sur la construction de nouveaux oléoducs. Le Canada possède les troisièmes réserves prouvées de pétrole au monde, situées principalement dans les sables bitumineux de l'ouest du pays.

Thunberg a fait grincer des dents

La jeune militante suédoise Greta Thunberg, qui avait manifesté pour le climat avec des centaines de milliers de personnes dans les rues de Montréal à la fin septembre, a aussi attiré plusieurs milliers de personnes vendredi à Edmonton, capitale de l'Alberta. Sa venue a fait grincer des dents chez les défenseurs des hydrocarbures.

Difficile de concilier les points de vue des défenseurs du pétrole et de ceux qui réclament des mesures urgentes contre le réchauffement climatique, souligne M. Spagrud.

«Il est difficile d'avoir des conversations avec ceux qui se trouvent de l'autre côté de ce fossé, parce que c'est quelque chose de personnel qui a un impact sur notre mode de vie, sur nos finances, sur notre économie ici et c'est essentiel», dit-il. (ats/nxp)

Créé: 21.10.2019, 08h31

Articles en relation

Les Canadiens aux urnes, Justin Trudeau en sursis

Elections législatives Le Canada élit lundi ses députés. Le libéral sortant Justin Trudeau est au coude-à-coude avec le conservateur Andrew Scheer. Plus...

Le rival conservateur de Trudeau sur la défensive

Canada Andrew Scheer fait face à un potentiel scandale. Son parti aurait secrètement cherché à salir une formation rivale sur les réseaux sociaux. Plus...

La tension monte au Canada avant les élections

Législatives Justin Trudeau et son rival conservateur Andrew Scheer sont sur la dernière ligne droite avant le scrutin fédéral du 21 octobre. Le vainqueur devra peut-être composer un gouvernement minoritaire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...