Le maire de Naples dénonce la série Gomorra

ItalieSelon le maire de Naples, la série télévisée Gomorra donne un mauvais exemple aux jeunes et incite à la violence.

La série «Gomorra», adaptée du livre de Roberto Saviano.

La série «Gomorra», adaptée du livre de Roberto Saviano. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour le maire de Naples (sud) Luigi de Magistris, cela ne fait aucun doute: chaque nouvel épisode de la série Gomorra entraîne le soir même une recrudescence de la délinquance dans sa ville.

«Interrogeons-nous sur les épisodes de violences qui augmentent les soirs de diffusion de la série Gomorra» a ainsi affirmé Luigi de Magistris lundi matin à la radio.

Selon cet ancien magistrat, élu sous une étiquette de gauche, cette fiction sur la mafia napolitaine donne le mauvais exemple aux jeunes, fascinés par les «symboles du mal et de la violence» qu'ils y trouvent.

Un extrait de la série «Gomorra»

Adaptée du best-seller mondial de l'écrivain et journaliste Roberto Saviano, la série montre de manière crue et violente le quotidien de la Camorra.

Il y a quelques jours encore, une fillette de 4 ans a été grièvement blessée par balle lors d'un réglement de compte entre mafieux dans les rues de la ville, provoquant une vive émotion en Italie.

La mafia, un fonds de commerce

«Si au moins les mafieux se tuaient entre eux sans embêter les gens» a réagi dimanche à Florence (centre) le ministre de l'intérieur Matteo Salvini, qui est aussi le patron de la Ligue (extrême droite).

«Plus vite nous nous débarasserons d'un ministre de ce genre, plus vite les choses s'arrangeront», a rétorqué lundi Luigi de Magistris. «C'est de l'aide de l'Etat dont nous avons besoin» conclut-il, «et Salvini ne fait que de la propagande».

Maire de Naples depuis 8 ans, Luigi de Magistris avait déjà par le passé critiqué le travail de Roberto Saviano, lui reprochant de faire de la mafia son fonds de commerce.

En 2017, répondant aux critiques de Saviano quant à sa gestion de la ville, le maire avait écrit sur Facebook : «Saviano, tu fais ton beurre sur le dos de Naples et des Napolitains». (afp/nxp)

Créé: 06.05.2019, 19h06

Articles en relation

«Je suis toujours vivant», lance Roberto Saviano

Italie L'auteur de Gomorra vit depuis 10 ans sous protection policière pour avoir dénoncé la mafia napolitaine. L'occasion de revenir sur son engagement. Plus...

Le livre «Gomorra» inspire une série télévisée

Mafia Le premier épisode d'une série télévisée inspirée du livre «Gomorra», de Roberto Saviano qui raconte la tentaculaire mafia napolitaine, sera diffusé en Italie le 6 mai sur l'une des chaînes du groupe Sky. Plus...

Roberto Saviano raconte sa vie sous la menace de la mafia

Tribunal L'auteur du célèbre roman Gomorra, Roberto Saviano, a témoigné devant le tribunal de Naples dans un procès contre deux chefs de la mafia napolitaine, accusés de l’avoir menacé. Plus...

Saviano raconte la naissance du narco-capitalisme

Roman Sept ans après le grand succès de «Gomorra», Roberto Saviano dévoile le narco-capitalisme dans son nouveau roman «Zéro zéro zéro», qui sort dans les librairies italiennes vendredi. Plus...

Des mafieux exploitaient le site qui a servi au tournage de «Gomorra»

Paradoxe En Italie la réalité dépasse souvent la fiction : des mafieux liés au clan des Casalesi occupaient illégalement le complexe résidentiel proche de Naples où a été tourné le film «Gomorra» sur...la mafia. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...