Lancement de 2 satellites d'observation de la Terre

KourouVega a placé avec succès sur orbite deux satellites pour des besoins civils et militaires pour l'Italie, la France et Israël.

Image d'un précédent lancement le 3 juillet 2017. (Archive)

Image d'un précédent lancement le 3 juillet 2017. (Archive) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le lanceur européen Vega a placé avec succès sur orbite dans la nuit de mardi à mercredi deux satellites d'observation de la Terre, dont l'un dédié aux effets du changement climatique sur la végétation, après avoir décollé du Centre spatial de Kourou en Guyane française.

Le lanceur Vega a placé avec succès sur orbite dans la nuit de mardi à mercredi deux satellites pour des besoins civils et militaires pour l'Italie, la France et Israël, a indiqué par communiqué Arianespace, la société de lancement.

Le plus léger de la gamme des lanceurs européens avait décollé mardi à 22h56 (01h36 GMT, 03H56 heure de Paris le 2 août), du Centre spatial de Kourou, en Guyane française. Les deux satellites sont OPSTAT-3000 et Ven?s.

Venµs (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro Satellite) est le premier satellite d'observation de la végétation dédié au changement climatique. Il est conjointement porté par le Centre national d'études spatiales (CNES) et l'Agence spatiale israélienne.

Photos tous les deux jours

Pendant deux ans et demi, le micro-satellite - placé sur orbite héliosynchrone - photographiera tous les deux jours 110 sites sélectionnés à travers le monde afin de comprendre l'évolution de la végétation, celle des stocks de carbone et l'impact du changement climatique sur les écosystèmes naturels et l'agriculture.

Le second objectif de Venµs consistera à étudier pendant un an le système israélien de propulsion électrique.

OPTSAT-3000, d'une masse au sol de 368 kg, répond à un programme d'observation de la Terre pour le ministère italien de la Défense. Le satellite d'une durée de vie de sept ans aura la capacité d'acquérir des images à haute résolution depuis n'importe quel point du globe.

«Avec ce deuxième lancement Vega de l'année 2017, le dixième succès consécutif du lanceur léger depuis son introduction au Centre spatial guyanais, Arianespace est fière de servir dans une même mission deux grands programmes d'observation de la Terre», a exprimé par communiqué Stéphane Israël, président exécutif d'Arianespace.

Depuis le début de l'année, huit lanceurs ont été envoyés du Centre spatial guyanais. Il s'agit de la 291e mission effectuée par Arianespace depuis Kourou. (afp/nxp)

Créé: 02.08.2017, 06h25

Articles en relation

Lancement réussi d'une fusée Proton

Kazakhstan Depuis Baïkonour, une fusée Proton, transportant un satellite de communications, a été lancée avec succès. Plus...

Tokyo lance un satellite espion contre Pyongyang

Tensions Ce nouveau satellite vient compléter un dispositif de recueil d'informations visant à surveiller les mouvements de la Corée du Nord. Plus...

La fusée Vega met sur orbite un satellite

Espace Il s'agit du satellite Sentinel-2B du programme d'observation de la terre Copernicus pour la Commission européenne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.