L'ex-président Saleh enterré dans la discrétion

YémenAli Abdallah Saleh a été enterré samedi dans son village près de Sanaa, sous le contrôle des rebelles.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh a été enterré samedi dans son village près de Sanaa, a indiqué un membre de la famille à l'AFP. Il a été assassiné cette semaine par ses anciens alliés, les rebelles houthis.

Un responsable des Houthis a, sous le couvert de l'anonymat, confirmé l'enterrement. L'inhumation s'est faite dans la discrétion et sous le contrôle strict des rebelles.

Ces derniers, qui ont renforcé leur emprise sur la capitale, ont autorisé un fils de M. Saleh, Madin, ainsi qu'un neveu à assister aux funérailles.

Le président du Parlement Yahya Ali Al-Rai, membre du parti de l'ex-président, le Congrès populaire général (CPG), et un commandant des Houthis étaient également présents. Il n'y avait pas plus de 20 personnes, a indiqué le membre de la famille.

«Trahison» fatale

Il y a une semaine, M. Saleh, personnage central du Yémen pendant plus de trois décennies avait rompu une alliance de trois ans avec les rebelles soutenus par l'Iran.

Il avait assuré être prêt à «tourner la page» avec l'Arabie saoudite, qui dirige une intervention militaire contre les rebelles depuis mars 2015 si Ryad acceptait d'alléger le blocus imposé au Yémen, déjà en proie à une crise humanitaire aiguë.

Les Houthis l'avaient accusé de «haute trahison». M. Saleh a été tué quelques jours plus tard.

Les Houthis contrôlent Sanaa depuis septembre 2014. L'Arabie saoudite est intervenue en mars 2015 au Yémen à la tête d'une coalition de pays arabes pour venir en aide au gouvernement qui n'est présent actuellement que dans le sud du pays. (ats/nxp)

Créé: 09.12.2017, 20h37

Galerie photo

Le Yémen plongé dans une guerre civile dévastratrice

Le Yémen plongé dans une guerre civile dévastratrice Les forces armées yéménites ont lancé une vaste opération contre les djihadistes.

Articles en relation

A Sanaa, la population se terre à cause des raids

Yémen Après la mort de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, la coalition a mené des raids aériens nocturnes dans la capitale yéménite. Plus...

Hadi veut prendre Sanaa, après la mort de Saleh

Yémen Le président yéménite Hadi, en exil en Arabie saoudite, appelle à ouvrir une nouvelle page de l'histoire du pays. Plus...

L'ex-président Ali Abdallah Saleh a été tué

Yemen Les Houthis ont fait sauter la maison de l'ex-président dans le centre de Sanaa. Des images montrant son cadavre circulent sur les réseaux sociaux. Plus...

«Sanaa devient une ville fantôme»

Yémen Les habitants de la capitale yéménite restaient cloîtrés chez eux dimanche par crainte de nouveaux affrontements. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.