Les Kenyans aux urnes pour un scrutin contesté

KenyaLes bureaux de vote ont ouvert jeudi au Kenya. L'élection présidentielle est boycottée par l'opposition.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les bureaux de vote ouvraient leurs portes jeudi au Kenya pour l'élection présidentielle boycottée par l'opposition, qui conteste la crédibilité du scrutin, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Dans le bidonville de Mathare à Nairobi, le président du bureau de vote de l'église «Redeemed Gospel» a déclaré le «vote ouvert» peu après 06h00 (03h00 GMT), tandis qu'à l'extérieur plusieurs électeurs patientaient, contrastant avec les longues files d'attente de l'élection du 8 août, annulée par la Cour suprême.

«C'est mon devoir de voter. La dernière fois, la file d'attente faisait le tour du pâté de maison et j'avais dû patienter 6 heures pour voter. Mais cette fois-ci, il y a peu de monde», a déclaré à l'AFP David Njeru, un chauffeur de taxi de 26 ans venu voter à Mathare.

Echauffourées

Des échauffourées ont éclaté jeudi matin dans plusieurs villes du Kenya entre forces de sécurité et partisans de l'opposition qui ont érigé des barricades et tenté pour certains de bloquer l'accès aux bureaux de vote de la présidentielle, ont rapporté des journalistes de l'AFP.

Dans le bidonville de Kibera, à Nairobi, la police est intervenue à coup de gaz lacrymogènes et a tiré en l'air pour disperser des manifestants qui essayaient d'empêcher l'accès à plusieurs bureaux de vote. Des scènes similaires ont eu lieu dans un autre bidonville de Nairobi, Mathare, ainsi qu'à Kisumu et Migori, des villes de l'ouest bastions de l'opposant Raila Odinga qui a appelé à boycotter le scrutin.

Appel au boycott

Le leader de l'opposition Raila Odinga, 72 ans, a appelé au boycott du scrutin, estimant que les conditions d'une élection transparente et juste n'étaient pas réunies.

Le président sortant Uhuru Kenyatta, qui fête jeudi son 56e anniversaire, est dès lors assuré de l'emporter face à six candidats mineurs. Mais sa victoire annoncée fera certainement l'objet de recours devant la justice. (afp/nxp)

Créé: 26.10.2017, 05h49

Articles en relation

Election sous tension et boycottée par l'opposition

Kenya Le président sortant est assuré d'être réélu, dans un scrutin qui se tient ce jeudi, face au boycott appelé par l'opposition. Plus...

L'opposition appelle à des manifestations de masse

Kenya Raila Odinga souhaite une mobilisation de ses partisans dans la rue le 26 octobre, jour de l'élection présidentielle kenyane. Plus...

Démission au sein de la commission électorale

Kenya Un membre de la commission électorale kenyane a démissionné mercredi, affirmant ne pouvoir garantir une présidentielle crédible. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...